Info Bourse >>

CAC 40 :




Le CAC 40 parvient à clôturer la séance sur une hausse qui lui permet de sauvegarder opportunément le support des 4345 points. Pourtant les volumes n’étaient pas au rendez-vous et pour cause puisque les opérateurs attendaient avec méfiance le discours de Janet Yellen et ne préféraient donc pas intervenir avant l’évènement. Or, certains responsables de la FED avaient prévenu les marchés qu’il fallait se faire à l’idée d’une remontée des taux plusieurs fois cette année. Une petite bougie blanche est apparue comme une lueur d’espoir pour les acheteurs.


Aux Etats-Unis, le pli est décidément pris. Si les marchés commencent à déprimer, la FED s’empresse de les rassurer et la « calinothérapie » fonctionne à merveille. Ainsi, il n’y a pas d’urgence à revenir à une politique monétaire stricte. Le contexte économique mondial est et doit être pris en compte avant une remontée des taux. L’emploi n’est plus un critère puisqu’il est revenu à la « normale ». Seul compte d’éventuelles tensions inflationnistes. Or, celles-ci demeurent dans l’œuf sans même l’observation d’un quelconque craquement de la coquille. Certains estiment désormais que la question des taux ne sera agitée qu’en septembre. Place donc à un retour à la tendance haussière.



Le CAC 40 va profiter à plein de ce nouveau cadeau et les banques centrales sont encore bien présentes sur les marchés avec une autorité qui demeure difficile à contester. Il faut maintenant s’affranchir des 4420 points pour ambitionner les 4600 points.

Rédigé par Bertrand Richard le 30/03/2016 modifié le 01/01/1970


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Février 2017 - 10:11 CAC 40 : De justesse !

Mardi 7 Février 2017 - 10:27 CAC 40 : Couloir


FUTURE CAC 40 : Passage contrarié

Hier, nous aurions plutôt été enclins à croire à des transactions limitées au sein d’un petit couloir de transaction 5540-5560 points....

Pas de retracement

Le CAC 40 ne se décide pas à reculer même si pour autant il vient à manquer de carburant. Les annonces de vaccins qui plus est très bientôt...








glossaire bourse












Mentions légales