Info Bourse >>


CAC 40 : Un petit effort


La semaine démarre très mollement avec des opérateurs toujours perturbés par le sort de Deutsche Bank. Si vendredi, un espoir naissait à propos d’un accord avec le parquet américain sur un montant d’amende beaucoup plus « raisonnable », il s’avérerait qu’il n’en est rien et qu’en réalité les discussions sont en cours. Il apparaît seulement que personne quelque soit le coté de l’Atlantique n’a intérêt à voir cette grande banque allemande s’engluer dans des difficultés considérables sauf à prendre le risque d’un séisme systémique qui ressusciterait la crise financière de 2008. La Bourse de Francfort était fermée pour cause de fête nationale et les opérateurs se sont donc peu mobilisés d’où des volumes très étroits et une volatilité aplatie. Il en résulte une petite bougie blanche située aux portes de la résistance des 4470 points.


Aux Etats-Unis, les marchés démarrent le nouveau trimestre sous le signe de la prudence avec une légère consolidation. Le secteur manufacturier délivre de bonnes nouvelles mais renvoie également à la question des taux. Les grands constructeurs automobiles ont donné un peu de baume au cœur pour cette séance morose où comme en Europe, on aimerait voir le dossier Deutsche Bank sortir du champ des préoccupations majeures.


Le CAC 40 va continuer d’évoluer au gré du feuilleton peu enthousiasmant qui sévit dans le secteur financier. Il semble raisonnable de penser qu’un accord « satisfaisant » sera trouvé entre protagonistes responsables mais la justice américaine n’est pas réputée pour son sens de la mesure. Le CAC doit maintenant consentir un petit effort pour s’affranchir des 4470 points. L’envie de déborder les 5000 points est encore bien là.



Rédigé par Bertrand Richard le 04/10/2016 | Lu 293 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager



Mentions légales