Blog de Bertrand Richard


CAC 40 : Super Mario ?


Tel un chat avec une souris, le CAC 40 joue avec la résistance des 4400 points en la harcelant sans vouloir pour autant la faire disparaître définitivement. Les opérateurs sont partis du principe qu’en fonction des annonces de la BCE, ils pousseraient le CAC 40 vers les plus hauts annuels ou au contraire sacrifieraient l’idée d’un rallye de fin d’année. Autant dire que la séance de ce jeudi sera décisive. En attendant, le chat échaudé s’est méfié de l’eau froide et n’a pas voulu franchir les 4400 points.

Aux États-Unis, tranquillement sans rien bousculer, les acheteurs continuent d’imposer leur camp, un peu plus rassurés après les conclusions du livre beige de la Fed. La croissance est là et l’inflation se veut mesurée. Il n’y a donc pas de raisons de s’inquiéter quant à l’imminence d’une remontée des taux directeurs. Un consensus de plus en plus fort évoque la fin du premier semestre 2015. L’ISM des services est par ailleurs ressorti en nette hausse, autant de bonnes nouvelles qui ne justifient pas une consolidation alors même que techniquement celle-ci apparaît nécessaire.

Le CAC 40 va se retrouver clairement aujourd’hui dans la situation du joueur à pile ou face. Super Mario va-t-il encore frapper les esprits ou se contenter de répéter ce que les opérateurs savent déjà ? La BCE a promis des actions. Reste à savoir précisément lesquelles et pour quel calendrier. Nous ne savons pas parier, aussi notre opinion ne se forgera qu’à l’issue de la conférence de presse du gouverneur de la banque centrale européenne. A priori, le CAC 40 devrait enfin sortir du petit couloir de transaction 4350-4400 points.

Rédigé par Bertrand Richard le 04/12/2014 | Lu 34 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager



Mentions légales