Info Bourse >>

CAC 40 : Simple caprice ?




Il faut s’imaginer longer une cour d’école un samedi après-midi. Normalement, le silence est d’or car les enfants sont libérés de leurs obligations éducatives. Pourtant, un ballon rebondit contre les murs de l’enceinte de récréation et les cris de quelques enfants rappellent l’énergie enviable qui est la leurs. Ce ne sont que quelques écoliers indisciplinés qui doivent assumer la sanction d’une retenue. La vraie récréation aux multiples accents sonores, elle ne s’entend qu’en semaine. Quelques opérateurs tenaient absolument à rejoindre la barre symbolique des 5000 points. Ils n’étaient pourtant pas nombreux et le reste de la communauté financière ne se sentait pas de participer à des ébats peut-être factices. Le CAC 40 a donc franchi la résistance des 4930 points, en fanfare un temps et beaucoup plus sagement en clôture. Il s’est dessiné une petite bougie quasiment orpheline avec un petit corps et une grande mèche supérieure, le tout dans un volume médiocre. Les acheteurs ont donc été contrés. Ceci peut constituer un signal de retournement. Le passage de la résistance des 4930 points n’est-il pas la résultante du caprice de quelques-uns ?

Aux États-Unis, la Fed tient à ce que ne soit pas entretenu l’illusion d’un maintien au-delà de 2015 de sa politique accommodante. L’économie américaine serait suffisamment solide pour engendrer une amélioration encore plus franche de la situation de l’emploi avec la perspective d’une inflation proche des 2 %. Les chiffres du jour à savoir un taux d’exportation correcte, ce qui atténue l’impact d’un dollar fort, vont dans le sens des propos de la présidente de la Fed. Au surplus, l’enquête ADP sur l’emploi dans le secteur privé donne des chiffres proches des estimations. La poursuite de la hausse des indices américains s’est donc interrompue alors surtout que les cours du pétrole repartaient à la baisse compte tenu de l’importance des stocks hebdomadaires. Le S&P 500 préserve tout juste la barre des 2100 points.

Le CAC 40 va devoir confirmer ou non le passage des 4930 points. Notre opinion est toujours réservée sur la qualité du mouvement haussier du début de la semaine. Une petite phase de consolidation aurait le mérite de combler le gap du 23 octobre dernier ce qui pourrait donner à l’impulsion haussière née de la dernière conférence de la BCE une meilleure assise. Mais il est vrai que les chemins de la rationalité ne sont pas ceux qu’apprécient le plus les marchés…

Rédigé par Bertrand Richard le 05/11/2015 modifié le 01/01/1970


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Février 2017 - 10:11 CAC 40 : De justesse !

Mardi 7 Février 2017 - 10:27 CAC 40 : Couloir


FUTURE CAC 40 : Passage contrarié

Hier, nous aurions plutôt été enclins à croire à des transactions limitées au sein d’un petit couloir de transaction 5540-5560 points....

Pas de retracement

Le CAC 40 ne se décide pas à reculer même si pour autant il vient à manquer de carburant. Les annonces de vaccins qui plus est très bientôt...








glossaire bourse












Mentions légales