Info Bourse >>


CAC 40 : Pas de cadeaux


Le CAC 40 marque modestement le pas avec des opérateurs face à des « non-événement » qu’ont constitués la réunion de la BCE et les rendez-vous des membres de l’OPEP. L’une n’a pas proposé de nouvelles mesures, ses taux restent inchangés et elle débutera ses achats d’obligations d’entreprises comme précédemment annoncé. Elle continuera de surveiller toute tension déflationniste. Les autres constatent l’unanime désaccord de ses membres et finalement les vannes de l’or noir resteront totalement ouvertes. Un baril à 50 Dollars constitue un point d’équilibre pratiquement parfait et que le marché se charge naturellement de réguler tout ceci. Sans rien sous la dent, les camps se sont équilibrés et une étoile doji s’en veut l’exact résumé, sans venir combler le gap du 25 mai.

Aux Etats-Unis, les indices terminent en territoire positif dans des volumes sans signification. La situation de l’emploi dans le secteur privé est quasiment conforme aux prévissions et rien ne permet donc de déceler ce qui pousserait la FED à remonter absolument les taux lors de sa prochaine réunion. Le S&P 500 franchit assez symboliquement les 2100 points et l’envie de nouveaux records historiques renaît sans doute dans l’esprit de certains.

Le CAC 40 va prendre acte de la bonne tenue du marché américain mais une certaine nervosité sera entrevue dans l’après-midi avec de nombreux chiffres, notamment ceux officiels de l’emploi. Un retour ou non au-dessus des 4500 points sera l’enjeu de la séance. Il n’est tout de même pas évident de retrouver si vite un nouveau souffle.

Rédigé par Bertrand Richard le 03/06/2016 | Lu 313 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager



Mentions légales