Info Bourse >>

CAC 40 : Parfait attentisme




Le CAC 40 a confirmé son incapacité à déborder le seuil des 4700 points. Il ne clôture pas la séance au plus bas grâce à des marchés américains qui en début d’après-midi promettaient une nouvelle séance de hausse. Ceci n’a toutefois pas suffi à décourager complètement les vendeurs. En effet, ces derniers retrouvent le prétexte des difficultés chinoises pour retrouver de l’énergie. L’importante baisse des importations suscite de nouveau des craintes sur un atterrissage brutal de l’économie avec un gouvernement incapable d’enrayer le phénomène. Le CAC 40 dessine une troisième petite bougie noire qui invite à un retour en direction des 4500 points.


Aux États-Unis, la séance est finalement négatif et les opérateurs se veulent prudents avant le grand départ de la saison des résultats. Sans doute ont-ils raison puisque la banque JP Morgan rate le consensus et que le géant Intel préfère prévenir sur des perspectives moroses. La belle série haussière prend donc fin et les nouveaux chiffres chinois de l’inflation risquent d’entretenir beaucoup de questions notamment celle récurrente et pour le moins redondante de l’opportunité ou non d’abandonner dès cette année la politique accommodante de la Fed.

Le CAC 40 devrait continuer de subir une pression vendeuse en raison même des déboires chinois. La Chine n’est pourtant pas en récession mais son changement de profil de croissance avec une volonté d’accroître la consommation intérieure suscite des inquiétudes notamment pour les exportations européennes. La volatilité retrouve des droits et le récent rebond s’en trouve fragilisé. L’hypothèse d’un comblement du gap laissé ouvert depuis le 30 septembre redevient crédible.

Rédigé par Bertrand Richard le 14/10/2015 modifié le 01/01/1970


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Février 2017 - 10:11 CAC 40 : De justesse !

Mardi 7 Février 2017 - 10:27 CAC 40 : Couloir





par Bertrand Richard le 14/06/2021

FUTURE CAC 40 : Plus de limites

par Bertrand Richard le 14/06/2021

Euphorie






glossaire bourse














Mentions légales