CAC 40 : Parfait attentisme



Encore une journée bien agitée pour le CAC 40 qui termine en baisse bien qu’il ait réussi en séance a retrouvé un territoire positif. Une grande bougie noire avec une longue mèche inférieure s’est dessinée qui a pour intérêt la préservation in extremis du petit support intermédiaire des 4960 points. Le dossier grec est toujours au cœur des préoccupations avec cette fois une vraie crainte d’une sortie de la Grèce de la zone euro. En effet, l’Allemagne a pris l’initiative de ce qui s’apparente clairement à un ultimatum. Un accord rédigé par les créanciers devra être adopté avant la réunion en Bavière du G7. Nous ne sommes peut-être pas loin, espérons-le, d’un dénouement qui permettrait au CAC 40 de trancher ce nœud gordien.

Aux États-Unis, la baisse était également au rendez-vous mais dans des proportions modestes et relatives. Le secteur obligataire demeure très agité et la perspective d’une légère reprise de l’inflation en Europe a provoqué des tensions avec appréciation des taux longs et une vive remontée de l’euro. Par ailleurs, la Fed cherche à rassurer les opérateurs sur le cycle de remontée des taux qui n’a pas de raison économique objective de débuter très prochainement.

Le CAC 40 ne devrait pas perdre encore aujourd’hui de son agitation. Tant que le support des 4960 points et a fortiori celui des 4900 points n’est pas enfoncé, les acheteurs peuvent encore considérer que la consolidation actuelle constitue sans doute une opportunité. Sauf que le dossier grec n’est toujours pas refermé. Entre audace et prudence, le choix s’apparente bien à un nœud gordien par définition inextricable.


Notez

Réalisé par Bertrand Richard et publié sur BourseTrading.info le Mercredi 3 Juin 2015


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 6 Novembre 2021 - 14:09 INFO BOURSE

Jeudi 9 Février 2017 - 10:11 CAC 40 : De justesse !

Mardi 7 Février 2017 - 10:27 CAC 40 : Couloir



Mentions légales