Blog de Bertrand Richard


CAC 40 : Parfait attentisme


Le CAC 40 a clôturé la séance de manière étale et ce sans surprise puisque les opérateurs se sont figés dans l’attente de l’issue de la réunion de la FED. Il est vrai qu’il était difficile de prévoir la politique de la FED tant d’éléments se contredisaient. Le CAC 40 a dessiné une petite bougie noire pratiquement sans corps. Deux bougies noires se succèdent donc évoquant une possibilité de sommet court terme.

Aux Etats-Unis, la colombe, usurpant le visage de la première responsable de la FED est venue assurer les marchés de toute sa bienveillance. Certes, la Fed ne peut plus être indéfiniment « patiente » car il faudra bien sortir d’une politique à taux zéro qui ne se justifie plus lorsqu’une économie a retrouvé une vitesse de croisière « normale ». Pour autant, il n’y a pas lieu de se montrer impatient des lors que la situation de l’emploi n’est pas complètement satisfaisante et que l’inflation reste sagement en deçà des 2 %. Or la forte et récente appréciation du dollar va peser sur les prix à l’importation. La chute des cours du pétrole ne milite pas non plus pour des excès inflationnistes. Pas de brutalité donc mais beaucoup de douceur pour des marchés qui ne se font pas à l’idée d’abandonner le biberon des liquidités qu’on leur administre si aisément depuis 2008. Les principaux indices se sont ainsi vivement repris à l’écoute de la voix douce et sonore au frais timbre angélique comme celle qui enchantait déjà Verlaine…

Le CAC 40 ne devrait a priori pas bouder son plaisir et se réjouir de la bonne humeur américaine. Néanmoins, il ne pourra faire fi d’une certaine perplexité car il montait avec le dollar et ce dernier devrait maintenant s’assagir. Les cartes du jeu de la Fed sont désormais connues. N’est-ce pas le moment de se retirer de la table de jeu ?

Rédigé par Bertrand Richard le 19/03/2015 | Lu 54 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager



Mentions légales