Blog de Bertrand Richard


CAC 40 : Parfait attentisme


Le CAC 40 termine la semaine sur une nouvelle hausse mais la séance sur une note étale. Les opérateurs sont toujours sous le charme de la banque centrale européenne laquelle débute aujourd’hui son vaste plan d’acquisition d’actifs. Par ailleurs cette dernière relève ses estimations de croissance pour 2015 et 2016. Et parce qu’il faut croire au miracle, le dollar fort vient à point nommé pour soutenir l’activité exportatrice du vieux continent. Muselez le personnel politique et donnez-nous une bonne banque centrale et la magie opérera ! On pourrait effectivement expliquer ainsi l’optimisme indestructible des opérateurs. Le CAC 40 s’est clairement installé au-dessus des 4900 points et a presque failli toucher la barre des 5000 .


Aux États-Unis, en revanche, on ne peut plus se faire d’illusions sur l’imminence de la remontée des taux. Les très attendus chiffres de l’emploi ont débordé les estimations les plus avancés. Ainsi il a été créé le mois dernier presque 300 000 emplois et le taux de chômage se situe désormais à 5,5 % de la population active. Les opérateurs se sont ainsi empressés de prendre leurs bénéfices mettant un terme plus ou moins provisoire à leur chasse aux records.Le S&P 500 repasse sous la barre des 2100 points.

Le CAC 40 ne peut pas ne pas prendre en compte la baisse assez marquée des indices américains. À force d’être tutoyé de manière aussi insolente par les arbres de la hausse, le ciel pourrait se fâcher. Les vieux lions, par flegme, acceptent bien volontiers que les petits lionceaux leur mordent les mollets puis rugissent très fort pour mettre un terme à ces débordements ludiques. Les acheteurs devraient se méfier, on ne peut pas toujours jouer. À l’orée des 5000 points, tous les cadeaux ont peut-être été distribués.

Rédigé par Bertrand Richard le 09/03/2015 | Lu 42 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager



Mentions légales