Blog de Bertrand Richard


CAC 40 : Parfait attentisme


Le CAC 40, hésitant à l’ouverture, semblait à mi-séance vouloir perpétuer le petit mouvement de consolidation amorcé en début de semaine. Sans raison bien identifiée, le dollar a adopté un biais subitement haussier. Les marchés européens en ont immédiatement profité et le CAC 40 a clôturé au plus haut franchissant de nouveau la résistance des 4900 points. La baisse de la veille ne constituait donc pas a priori un signal baissier, question que techniquement l’on pouvait se poser.

Aux États-Unis, la hausse du dollar a eu un effet diamétralement opposé avec des indices en baisse. Les chiffres du jour pouvaient être interprétés de différentes façons avec un secteur privé qui a créé un peu moins d’emplois que prévu mais dont les estimations du mois dernier ont été révisées nettement à la hausse. L’ISM des services était lui conforme aux attentes. La publication du livre beige de la Fed décrit la solidité de l’économie américaine mais ne permet pas d’en savoir beaucoup plus sur l’agenda de la remontée des taux. Les opérateurs sont donc restés prudents avant les chiffres officiels de l’emploi qui seront donnés vendredi prochain.

Le CAC 40 a toujours pour mission de transformer la résistance des 4900 points en nouveau support solide permettant d’envisager encore l’objectif des 5000 points. La baisse de l’euro bénéficie donc au courant acheteur et de nouveaux cadeaux de la BCE seraient bien évidemment les bienvenus. Néanmoins, la réunion de la BCE ne devrait pas être déterminante dans la mesure ou tout a été dit la dernière fois et qu’il faut maintenant attendre la mise en place du plan d’assouplissement quantitatif. La volatilité reprend de la hauteur et avec elle une sensation d’essoufflement.

Rédigé par Bertrand Richard le 05/03/2015 | Lu 54 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager



Mentions légales