Info Bourse >>

CAC 40 : Mauvais départ




Ainsi va janvier, ainsi va l’année dit le populaire dicton. Le CAC 40 signe donc un bien mauvais départ, pratiquement le pire de son existence. La Chine, que les opérateurs avaient presque oubliée tant ils étaient obnubilés par les cours du pétrole, se rappelle à leur bon souvenir. Le secteur manufacturier non seulement ne parvient pas à se redresser mais encore s’enfonce un peu plus. Les investisseurs chinois, autorisés hier à vendre ne se sont pas privés au point que les autorités ont été dans l’obligation d’utiliser de tous nouveaux coupe-circuits. Ce n’est par autant que le pétrole soit sorti du champ des radars. Lui aussi a participé au vent de panique mondiale avec une aggravation de son chahut sur fond de tensions provoquées par l’exécution en Arabie Saoudite d’un opposant, haut dignitaire chiite. Le symbole de ce début d’année est donc très fort, il faudra en 2016 surveiller de près l’évolution de la croissance de la seconde économie mondiale. Les mutations s’enfantent rarement sans douleurs… Le CAC 40 sauve de justesse un petit support intermédiaire sur les 4515 points laissant toujours derrière lui les deux gaps du mois d’octobre.

Aux États-Unis, la séance restera également dans les annales car il faudrait revenir à la crise des années 30 pour connaître une telle entame d’une année boursière. Le secteur manufacturier montre lui aussi également des signes de faiblesse. Certains économistes seraient-ils trop optimistes ? Néanmoins, il est intéressant de noter que les trois principaux indices ont protégé in fine des seuils hautement symboliques, 17 000 points pour le Dow Jones, 4900 points pour le Nasdaq composite et 2000 points pour le plus emblématique d’entre eux le S&P 500. Cette relative sérénité est finalement rassurante car elle évite pour le moment un mouvement de panique généralisé.


Le CAC 40 pourrait reprendre ce matin ses esprits. S’il parvient à se maintenir au-dessus des 4515 points, les l’acheteurs lui assigneraient un objectif de retour sur 4705 points avec comblement des deux derniers gaps. Ce scénario de reprise, peut-être sur la semaine, ne pourrait prévaloir que si les autorités chinoises notamment la banque centrale se montrent actives et que si, bien évidemment, les cours du pétrole trouvent une zone forte de soutien aux niveaux actuels.

Rédigé par Bertrand Richard le 05/01/2016 modifié le 01/01/1970


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Février 2017 - 10:11 CAC 40 : De justesse !

Mardi 7 Février 2017 - 10:27 CAC 40 : Couloir


FUTURE CAC 40 : Bonjour Janet

La notion de gap ne doit pas devenir obsessionnelle dans la mesure où comme tout bon principe, elle ne vaut que par ses exceptions....

Je vous salue Madame

Le CAC 40 a débuté la semaine et la séance avec un bel enthousiasme. Cette multiplication des vaccins, leur mise en application prochaine...








glossaire bourse












Mentions légales