Info Bourse >>

CAC 40 : Manque d'entrain




Le CAC 40 a assurément manqué d’entrain ce lundi, remettant en cause l’enthousiasme entrevu en fin de semaine dernière. Les volumes se sont nettement réduits, preuve que les acheteurs restent bien hésitants avant que la saison des résultats, aux débuts bien poussifs, ne prenne de l’ampleur. Les cours du pétrole délivrent également un message de prudence car des doutes persistent sur la réalité d’un accord sur un gel de la production mondiale. En effet, chaque pays concerné veille principalement à ses intérêts et l’altruisme ne constitue certainement pas une panacée. Le CAC 40 dessine une petite bougie noire sans corps qui s’insère dans la grande blanche précédente. Sans passage effectif des 4470 points, on pourrait y voir un signe négatif dit harami baissier. Une femme enceinte peut enfanter la baisse…



Aux Etats-Unis, le repli prudentiel se poursuit avec un secteur pétrolier pesant. Bank of America réussit à battre un peu un consensus anticipatif mais celui-ci était comme pour ses consoeurs très peu exigeant. Le Dow Jones menace d’enfoncer les 18 000 points et le S&P 500 les 2120 points. Il faudrait vraiment de bonnes surprises pour secouer des acheteurs assoupis.


Le CAC 40 en est donc aux mains avec les 4470 points. Les faibles volumes doivent inciter à la méfiance. Ils suscitent la volatilité et expriment un manque d’envie. Il faudrait à tout le moins que les cours du pétrole se stabilisent avec des acteurs du secteur qui parviendraient à rassurer sur l’effectivité des intentions de l’Opep.


Rédigé par Bertrand Richard le 18/10/2016 modifié le 01/01/1970


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Février 2017 - 10:11 CAC 40 : De justesse !

Mardi 7 Février 2017 - 10:27 CAC 40 : Couloir


FUTURE CAC 40 : Passage contrarié

Hier, nous aurions plutôt été enclins à croire à des transactions limitées au sein d’un petit couloir de transaction 5540-5560 points....

Pas de retracement

Le CAC 40 ne se décide pas à reculer même si pour autant il vient à manquer de carburant. Les annonces de vaccins qui plus est très bientôt...








glossaire bourse












Mentions légales