Info Bourse >>

CAC 40 : Immobilisme




Le CAC 40 s’offre sa première semaine de hausse de l’année. Il valide la transformation des 4850 points en support mais ne verse pas non plus dans l’excès, un climat de prudence s’installant dans l’attente de la prise de pouvoir réelle du nouveau président américain. La volatilité s’écrase et les acheteurs s’immobilisent en attendant « le » prétexte qui leur permettrait de décrocher la coupe des 5000 points.


Aux Etats-Unis, le Dow Jones est allé jusqu’à 19 999 points. Étonnamment, il fut incapable d’aller plus loin comme si de petites (ou de grandes mains) lui interdisaient de toucher les 20 000 points. C’est dire l’importance de l’événement quand il se réalisera ! Les données de l’emploi étaient moins bonnes qu’attendues mais la pression salariale prend de l’ampleur ce qui justifie un resserrement monétaire. Ceci n’a pas empêché le S&P 500 d’aller chercher un nouveau record historique.


Le CAC 40 va-t-il sortir d’une certaine apnée haussière ? En effet, il continue certes de progresser mais avec infiniment plus de lenteur comme si chaque effort haussier devenait maintenant surhumain. La Chine qui dévalue sa monnaie pourrait constituer un vrai « clin d’œil » à l’attention des vendeurs lesquels aimeraient, sans doute, qu’on ne les oublie pas complètement. Sans cassure des 4850 points, ils resteront néanmoins timides.

Rédigé par Bertrand Richard le 09/01/2017 modifié le 01/01/1970


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Février 2017 - 10:11 CAC 40 : De justesse !

Mardi 7 Février 2017 - 10:27 CAC 40 : Couloir


FUTURE CAC 40 : Esprits calmés

Hier, nous estimions qu’un turbo call CAC 40 se justifiait au-dessus des 5660 points. Ceci s’est avéré exact car le future CAC 40 a rejoint...

Plaque de verglas

Le CAC 40 légèrement en baisse tout au long de la séance a très brutalement chuté en toute fin d’après-midi. Ce mouvement mal expliqué a...








glossaire bourse












Mentions légales