Info Bourse >>


CAC 40 : Immobilisme


Le CAC 40 continue de ne pas savoir sur quel pied danser. Il réussit à grappiller quelques points mais le cœur n’y est pas. La question de la remontée des taux aux Etats-Unis a retrouvé toute son acuité et les opérateurs semblaient paralysés en attendant la parution des dernières minutes de la FED. Pour mémoire, le terme minute désigne l’original d’une transcription. Ainsi, un notaire détient la minute d’un acte dans son étude et il peut simplement en délivrer des expéditions (copies). Un faux en écriture sur la minute l’exposerait à des sanctions pénales très lourdes voire passibles des assises. Les transcriptions de débats par les minutes sont a priori fidèles…En refermant la parenthèse, l’on peut constater l’émergence d’une bougie blanche qui ne veut pas comme ses homologues précédents s’attaquer à la résistance des 4345 points. Le danger d’un découragement des acheteurs se précise un peu plus.

Aux Etats-Unis donc, il est devenu clair que la FED ne renonce pas à une remontée des taux comme la rumeur le laissait croire. Les données économiques sont scrutées de près par l’institution et rien dans le principe ne s’opposerait à une hausse dès le mois de juin. L’hypothèse n’est toujours pas jugée crédible mais le revers de main ne suffit plus à l’écarter. Les indices ont été chahutés mais ont bien résisté. Pour combien de temps

Le CAC 40 est donc en danger et la forte poussée du Dollar risque bien de le pénaliser tandis que le pétrole va également de ce fait être victime de prises de bénéfices. En deçà des 4250 points, bienvenue pour un grand plongeon. Au-dessus des 4345 points, le sourire de soulagement flottera. Entre les deux, une situation bien inconfortable va perdurer. Puissent les Etats-Unis nous révéler une bonne mauvaise nouvelle, une de celle qui bloquera la bras armé de la FED. En attendant, grande prudence !

Rédigé par Bertrand Richard le 19/05/2016 | Lu 368 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager



Mentions légales