CAC 40 : Forte réaction



Le bilan sur la semaine n’est pas exagérément baissier mais en revanche la séance de vendredi appartient à celles dont on peut se souvenir. En effet, dans des volumes particulièrement fournis, le CAC 40 a très fortement réagi à la décision de la Fed d’observer un statu quo sur ses taux directeurs. Fait assez rare, la Fed n’a pas tant pris la situation de l’économie américaine que celle de l’économie chinoise et ses répercussions sur l’ensemble de l’économie mondiale pour justifier sa décision. Déjà dans l’incertitude depuis plusieurs semaines les opérateurs qui souhaitaient une direction franche en sont pour leurs frais et ont tenu à le faire savoir. Le caractère technique de la séance avec l’expiration de nombreux contrats à terme trimestriel n’a au demeurant pas facilité la tâche des intervenants. Le CAC 40 a néanmoins réussi à sauver le support des 4500 points. Or, un large consensus admet que la cassure de ce dernier pourrait ouvrir la voie des plus bas du mois d’août soit les 4230 points.

Aux États-Unis, la réaction des marchés n’est pas aussi violente mais les vendeurs ont assuré leur suprématie avec une certaine facilité. Il faut comprendre que désormais il va falloir surveiller de beaucoup plus près la situation des pays émergents, au premier rang desquels se situe la Chine, pour anticiper les prochaines décisions de la Fed. Or, ce n’est pas chose facile puisque les chiffres officiels de l’empire du milieu sont le plus souvent sujet, doux euphémisme, à caution. Ainsi la barre mythique des 7 % de croissance serait bien loin de la réalité avec une situation globale qui échapperait aux autorités du pays lesquels ne versent pas encore vers un libéralisme débridé… Sans jeu de mots trop facile.

Le CAC 40 reçoit donc pour mission de sauver le support des 4500 points. Avec le nouveau mois boursier qui s’ouvre, une énergie positive est encore possible. Il faut néanmoins rester prudent sans éloignement clair de cette zone. Les opinions les plus pessimistes commenceraient à être mises à mal au-dessus des 4600 points et ne deviendrait inaudibles qu’au-delà des 4700 points. Entre-temps circonspection de rigueur.


Notez

Réalisé par Bertrand Richard et publié sur BourseTrading.info le Lundi 21 Septembre 2015


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 6 Novembre 2021 - 14:09 INFO BOURSE

Jeudi 9 Février 2017 - 10:11 CAC 40 : De justesse !

Mardi 7 Février 2017 - 10:27 CAC 40 : Couloir



Mentions légales