Info Bourse >>


CAC 40 : Exceptionnelle blanche


L’événement graphique est d’une rareté absolue ! A l’image parfaite de l’historique surprise que constitue l’élection d’un milliardaire excentrique venu pratiquement de nulle part, sans passé politique majeur, et qui d’autorité s’installe dans le bureau ovale. Pourtant, la binarité était promise. Le camp démocrate triomphe, les marchés grimpent, le républicain honni l’emporte et le S&P 500 perd au moins 5% entraînant la finance internationale dans sa chute. Les marchés ont horreur d’une conduite dictée et le prouvent une nouvelle fois. D’ailleurs, la mode est à l’erreur. Tout le monde se trompe, sondeurs, medias, analystes… De profonds changements sociétaux s’opèrent et sans repères, les « experts » tâtonnent et se prennent de plein de fouet les platanes de l’erreur. La conjecture doit s’effacer et laisser place aux faits comme le recours au travail masque la peine de cœur avant que le temps n’œuvre. Dressons le constat d’une bougie blanche exceptionnelle, pleine ou presque, qui traverse pratiquement l’espace de transaction mis en place depuis l’été. Les volumes sont également au rendez-vous et l’envie de déborder la résistance des 4555 points ne souffre plus le doute.



Aux Etats-Unis, deux attitudes étaient possibles, céder à une phase de pessimisme absolu vu le grand saut dans l’inconnu promis avec un président sans programme et aux promesses électorales incongrues ou croire à l’habit de raison qu’impose la fonction sachant que le pouvoir présidentiel n’est pas absolu. Le choix est clair, celui d’un ton résolument optimiste pour un avenir « différent ». Peut-être tout simplement se satisfaire du terme d’une campagne électorale beaucoup trop pesante où l’invective a balayé les débats de fond. Le S&P 500 réintègre les 2100 points, peut titiller les 2200 points et se souvenir des temps pas si éloignés où il accumulait les records historiques.


Le CAC 40 revient donc de loin et ne devrait pas céder immédiatement aux prises de bénéfices. Les acheteurs retardataires sont attendus et le secteur bancaire devrait être pris d’assaut car il est le reflet de perspectives de croissance. Le vent est porteur si débordement des 4555 points, une figure en triple sommet constitue le plus souvent un excellent signal.


Rédigé par Bertrand Richard le 10/11/2016 | Lu 457 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager



Graphique CAC 40 en Heikin-Ashi

Le graphique du CAC 40 en Heikin-Ashi représenté ci-dessous est construit à partir de données hebdomadaires. Il est actualisé...



arnaques financieres




glossaire bourse







Mentions légales