Blog de Bertrand Richard


CAC 40 : Doute


Le CAC 40 a perdu un peu terrain en ce début de semaine, déboussolé en l’absence de nouveaux stimuli haussiers. Il est désormais donné acte à la BCE de ce qu’elle va se lancer dans la chasse aux actifs. Son appétit est tel qu’il n’est même pas sûr qu’elle puisse l’assouvir. Aux jeux des anticipations, il devient difficile de s’imaginer des bonnes nouvelles qui ne seraient désormais pas dans les cours. Un doute encore léger s’empare donc des opérateurs quant à la poursuite immédiate du mouvement haussier. L’étoile doji qui vient d’apparaître illustre bien l’hésitation des acheteurs.


Aux États-Unis, les indices majeurs se reprennent après le recul assez sévère observé vendredi. Les derniers chiffres de l’emploi devraient en toute logique inciter la Fed à envisager une remontée des taux dès le mois de juin. Pourtant, certains estiment que rien ne presse tant que l’inflation salariale reste contenue. Une hausse des taux d’intérêt américains n’est pas sans conséquence collatérale et il conviendrait d’en tenir compte afin de ne pas aggraver les difficultés de certains pays notamment émergents. La question n’est donc pas réglée ce qui pourrait justifier un certain retour de la volatilité.

Le CAC 40 pourrait prolonger son mouvement de consolidation et revenir ainsi à proximité des 4900 points ne serait-ce que pour tester la solidité de ce nouveau support. Le dossier grec a peut-être été refermé un peu vite et certaines tergiversations ne seront pas nécessairement du goût des investisseurs. Le dossier chinois peut lui aussi remonter en haut de la pile car l’objectif des 7 % de croissance va devenir de plus en plus difficile à tenir avec une industrie qui voit ses marges se réduire. Les vendeurs ont donc quelques prétextes pour intervenir même si la présence de la BCE continuera de les tétaniser.

Rédigé par Bertrand Richard le 10/03/2015 | Lu 48 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager



Mentions légales