Info Bourse >>


CAC 40 : D'un sondage à l'autre


La question de la sortie de l’Angleterre de l’union européenne a incontestablement pris une dimension mondiale. La Fed pourtant soucieuse de relever ses taux directeurs a retenu son bras en raison notamment des conséquences économiques que pourrait avoir le choix des électeurs anglais. Le Japon se retrouve dans une situation impossible avec une monnaie qui flambe en sa qualité de valeur refuge. La semaine dernière, chaque séance ou presque s’ouvrait sur des gaps avec des opérateurs à ce point nerveux qu’ils souhaitaient vendre dès les ouvertures de marchés. Il aura fallu l’insupportable assassinat d’une jeune députée anglaise pour que les paris assez macabres permettent de nouveau de croire à un succès du référendum et donc à un maintien de l’Angleterre dans l’union européenne. Aucun politique n’osait l’affirmer mais cette jeune femme a peut-être été sacrifiée sur l’autel de la construction européenne et de sa relance. Le CAC 40 renoue avec le blanc du moins celle des deux dernières bougies.


Aux États-Unis, la modération est toujours de mise et les principaux indices abandonnent que de peu de terrain avec des investisseurs qui mettent de l’ordre dans les portefeuilles avec la recherche des titres les moins susceptibles de volatilité dans l’hypothèse où les partisans du Brexit l’emporteraient. Il est d’ailleurs clair que les banques centrales doivent œuvrer dans l’ombre et en concertation pour éviter de trop grands remous et une trop forte spéculation sur le livre anglaise.


Le CAC 40 devrait profiter aujourd’hui d’un sondage qui redonne un peu d’espoir sur un maintien de l’Angleterre dans l’union européenne. Compte tenu du fait que les deux camps se retrouvent véritablement coude à coude le suspense va devenir total voire insupportable jusqu’à la fin de la semaine. Ceux qui se frottent les mains à chaque montée de volatilité afficheront un sourire de haut contentement. Les autres se rappelleront que l’investissement boursier est une activité sérieuse et qu’il faut savoir s’abstenir quand les risques de perte sont démesurés.

Rédigé par Bertrand Richard le 20/06/2016 | Lu 649 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager

Dans la même rubrique :
< >



Mentions légales