Info Bourse >>


CAC 40 : Cadeaux ou pas ?


Les marchés européens en général et le CAC 40 en particulier viennent de connaître une véritable débandade, historiquement assez rare. Le CAC 40 aligne cinq bougies noires d’affilée et, fait beaucoup plus exceptionnel, trois puissants gaps d’ouverture. Les derniers sondages accréditent cette fois l’hypothèse d’une sortie de l’Angleterre de l’Europe. Les banques centrales et notamment la banque centrale européenne ont beau chercher à rassurer les milieux financiers, il n’en demeure pas moins que l’événement est désormais anticipé. Le CAC 40 n’est plus très loin de la zone des 4100 points ; base du gap haussier du mois de février. Certains acheteurs institutionnels n’en font pas mystère, ils attendraient le comblement de ce gap pour puissamment réagir.

Aux États-Unis, les opérateurs locaux semblent vouloir s’installer dans une bulle, loin des agitations des autres continents. Le recul des principaux indices est pratiquement symbolique est sans commune mesure avec celui subi par les marchés européens. La Fed va donc conclure sa réunion ce soir et pratiquement personne ne vient à parier sur une hausse des taux. La force de l’économie américaine le justifierait sans doute mais l’institution bancaire ne peut pas provoquer de remous supplémentaires sur des marchés déjà très anxieux.


Le CAC 40 pourrait s’offrir un petit répit et prendre exemple sur la modération des marchés américains. Un rebond aurait le mérite de venir combler le gap ouvert hier. Il n’en demeure pas moins que le gap du mois de février est beaucoup trop visible pour être de nouveau ignoré. Les investisseurs très actifs pourrait surfer sur une vaguelette haussière, les autres continueront de ce méfier…

Rédigé par Bertrand Richard le 16/06/2016 | Lu 413 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager

Dans la même rubrique :
< >



Mentions légales