Info Bourse >>

CAC 40 : Cadeaux ou pas ?




Le CAC 40 renoue clairement avec la volatilité et souffre toujours d’un manque chronique de volumes. Ainsi, le second alimente un peu plus la première. Déçus et surpris par le refus de la banque centrale japonaise d’adopter de nouvelles mesures pour tenter de soutenir l’économie nippone, les opérateurs ont clairement opté en début de séance pour le camp vendeur, puis l’excellente tenue des cours du pétrole a relancé la locomotive haussière. Le CAC 40 finit ainsi pratiquement étal, en soi une bonne chose, mais qui donne encore moins de réponses à la question : Quelle direction ?

Aux Etats-Unis, il existe maintenant un phénomène Apple. Le géant connaît un ralentissement sévère de ses ventes mais surtout ne semble pas en mesure de proposer des solutions pour enrayer un mouvement qui pourrait sortir d’une simple et accidentelle conjoncture. Au demeurant, un essoufflement de la croissance américaine n’est plus niable. Quant aux cours du pétrole, peuvent-ils vu l’abondance de l’offre s’affranchir des 50 dollars et continuer ainsi à tirer les indices ? Un peu d’aspirine ?

Le CAC 40 va prendre acte du recul américain et les vendeurs vont aisément retrouver la main. L’espoir d’un comblement du gap du 4 janvier se transforme en fantasme. Quitte à évoquer les gaps, il ne serait pas vain de se souvenir de celui du 13 avril.

Rédigé par Bertrand Richard le 29/04/2016 modifié le 01/01/1970


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Février 2017 - 10:11 CAC 40 : De justesse !

Mardi 7 Février 2017 - 10:27 CAC 40 : Couloir


FUTURE CAC 40 : Envolée

Vendredi, nous étions assez partisans de jouer un échec sous la résistance des 5505 points. Le changement de contrat à terme devait assez...

Vaccins et...traitement

Le CAC 40 n’a pas voulu porter tort à sa performance hebdomadaire et s’est donc maintenu au-dessus de la résistance des 5450 points,...








glossaire bourse












Mentions légales