Info Bourse >>


CAC 40 : Belle blanche


La Chine, qui n’était plus au cœur des préoccupations depuis le début de l’été est revenue en force au cours des deux dernières séances participant à un très net regain de volatilité. Jeudi, les chiffres du commerce extérieur provoquaient un vent de panique avec formation d’un gap assez important. Vendredi, l’annonce de tensions inflationnistes même modestes était très bien perçue au point que le gap de jeudi se refermait comme une blessure très vite cicatrisée. Le CAC 40 rejoint donc le seuil des 4470 points mais, une fois encore, se contente d’effleurer les 4500 points.


Aux Etats-Unis, on joue la carte du moins pire que prévu. Le secteur bancaire a souffert mais sans une trop grande gravité. Pas d’enthousiasme pour ce qui flirte avec la médiocrité. Il ne faudra pas non plus compter sur la bienveillance de la FED à partir de décembre. Alors, il faut revenir aux fondamentaux des entreprises mais celles-ci ne délivrent encore pas de « bonnes surprises ». Le temps des records historiques est ainsi suspendu.


Le CAC 40 va avoir du mal à poursuivre la course en solitaire si les marchés américains, au mieux, piétinent. Des doutes s’expriment également sur la capacité de l’Opep à mettre en œuvre son accord sur un gel de la production mondiale En deçà des 4470 points, il risque donc de ne pas se passer grand-chose.

Rédigé par Bertrand Richard le 17/10/2016 | Lu 488 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager

Dans la même rubrique :
< >



Mentions légales