Blog de Bertrand Richard


CAC 40 : Belle blanche


Le CAC 40 débute la semaine sur un coup de mou avec toujours en ligne de mire des inquiétudes le dossier grec. La nouvelle équipe gouvernementale reste campée sur ses promesses électorales et l’issue du bras de fer reste bien incertaine. Un risque bancaire systémique ne relève pas du fantasme si les banques grecques ne parviennent pas à endiguer le flot des retraits. Le support des 4600 points demeure encore solide mais l’apparition de bougies sans corps montre bien l’émergence de combats âpres entre acheteurs et vendeurs.

Aux Etats-Unis, outre le dossier grec, on se préoccupe de la santé de l’économie chinoise. L’inflation perd en intensité, preuve que la demande se raréfie et que les autorités chinoises vont avoir du mal pour tenir les objectifs élevés de croissance. Le point positif pour les opérateurs réside dans un assouplissement des règles de crédit par la banque centrale chinoise.
Les indices principaux sont encore en baisse modérée mais les motifs de hausse viennent singulièrement à manquer.

Le CAC 40 pourrait tenter une petite reprise mais celle-ci ne cachera pas un sentiment de prudence qui prend corps avec possible remise en cause de la tendance haussière en place depuis le début de l’année. Le CAC 40 laisse des gaps dans la hausse comme dans la baisse. Ces derniers ne devraient pas manquer d’être comblés rapidement avec une recrudescence de la volatilité.

Rédigé par Bertrand Richard le 10/02/2015 | Lu 74 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager



Mentions légales