Blog de Bertrand Richard


CAC 40 : Belle blanche mais...


Le CAC 40 vit décidément au gré des rumeurs qui circulent avant la tant attendue réunion de la BCE. Un fort consensus irait dans le sens d’un vaste plan de rachats d’obligations secondaires. Il y a deux jours, des craintes s’exprimaient sur l’ampleur de l’enveloppe. La volatilité s’aggrave dans ce contexte d’autant que l’accalmie sur les cours des matières premières se fait attendre. Le Brent se négocie maintenant sur les 45 dollars et rien ni personne ne semble en mesure d’enrayer le processus baissier. Le CAC 40 dessine une belle bougie blanche qui permet un débordement des 4250 points mais les acheteurs sont sans doute bien téméraires.

Aux Etats-Unis, on s’apprêtait à saluer les bons résultats d’Alcoa mais la chute des cours du pétrole devient une source de préoccupation majeure car les risques d’un recul de la croissance sont maintenant pris très au sérieux. D’ailleurs, la banque mondiale abaisse ses prévisions et le continent américain apparaît de plus en plus isolé car la Chine se bat pour maintenir une croissance supérieure à 7% et l’Europe doit affronter une déflation qui pourrait faire des ravages. Vite des entreprises aux brillants résultats pour balayer ces tristes états d’âmes.

Le CAC 40 ne peut s’emballer quand les marchés américains dépriment. Il va donc falloir s’en remettre au diapason et surveiller les portes lesquelles distribuent les claques sans aucune délicatesse. Le comblement du gap de jeudi pourrait bien devenir d’actualité sauf petit coucou de la BCE.

Rédigé par Bertrand Richard le 14/01/2015 | Lu 59 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager



Mentions légales