Blog de Bertrand Richard


CAC 40 : Accord ou pas accord ?


Le CAC 40 avait ouvert en nette baisse du fait de la déception liée à l’absence d’accord entre la Grèce et ses partenaires européens. On s’attendait au moins à des négociations qui auraient comme le veut la tradition en la matière duré toute la nuit. Les grecs ont rapidement quitté la table, au prétexte d’un diktat « inadmissible ». Il y a pourtant urgence à accepter un plan de réaménagement de la dette car d’autres besoins de financement sont attendus à partir du 28 février. Il n’empêche, les opérateurs ont rapidement retrouvé le moral, persuadés qu’ils restent q’un accord sera trouvé même à la dernière minute. Le CAC 40 a ainsi renoué avec le vert et dessiné une bougie blanche bien située au-dessus des 4700 points.

Aux Etats-Unis, les hausses sont modestes mais elle créent des records notamment pour le S&P 500 qui titille désormais la barre bien ronde des 2100 points. Pourtant, l’indicateur du jour qui mesure l’activité manufacturière dans la région de New York n’était pas excellent Peu importe, il faut utiliser les liquidités présentes et penser à celles à venir. Le reste…

Le CAC 40 est donc toujours aux mains des acheteurs. Ces derniers sont prêts à s’emballer pour peu que les rumeurs d’une soumission de la Grèce au plan proposé deviennent réalité. On trouvera bien d’autres mots pour expliquer que l’austérité ne doit plus s’appeler l’austérité. Tout çà pour çà ou un gouvernement grec prêt à la révolution ? A voir mais en restant prudents…

Rédigé par Bertrand Richard le 18/02/2015 | Lu 50 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager



Mentions légales