Le blog de Bertrand Richard
La gifle !

Bertrand Richard

Et si les opérateurs avaient fait preuve de trop d’enthousiasme ? Et si le variant anéantissait le rebond économique en cours ? Et si il était préférable de partir en congés le cœur léger ? Et si tout le monde se posait les mêmes questions ? Ne cherchons plus la cause d’un besoin de prises de bénéfices après un si beau semestre. La chute est brutale, intervient sur un gap baissier et se préparait depuis le sommet des 6666 points.

Le CAC 40 ne termine pas au plus bas de la séance et parvient ainsi à protéger ou presque les 6300 points. Les acheteurs vont-ils profiter de l’aubaine comme ils avaient pris l’habitude de le faire ? Possible mais pas si sûr…


La gifle !
Il eut été étonnant que le S&P 500 exécute les choses à moitié. Le gap d’ouverture impressionne par son étendue et la succession de bougies noires annihile tous les efforts constants de hausse qui ont été déployés depuis le franchissement des 4255 points. Ce support est protégé ainsi que l’indique la longue mèche inférieure du dernier chandelier. Le président américain s’en mêle pour affirmer que l’inflation ne sera que temporaire. Beau soutien mais le variant coiffe les autres inquiétudes et sur l’ouvrage, il va falloir se remettre.

Cet après-midi, on surveillera les demandes de permis de construire et les mises en chantiers sans oublier de nombreuses publications d’entreprises. Pour le moment, les futures réintègrent doucement le vert.



Commentaires (0)
Nouveau commentaire :