Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur

D'une séance à l'autre


Pandémie toujours Analyse technique du CAC 40. Vendredi 10 Juillet 2020 à 11:26
Pandémie toujours
CAC 40 : Données journalières.

La séance énergisante de lundi devient un lointain souvenir. Le franchissement des 5050 points favorisé par des indices chinois en pleine euphorie constitua un épiphénomène voire un piége pour des acheteurs qui voyaient déjà le CAC 40 en haut des 5200 points. Le coronavirus n’effectue pas une seconde vague au vrai sens du terme. Il se contente bien plutôt d’un mouvement lancinant et insidieux. Le nombre de recours à la médecine s’accélère et les techniques de confinements partiels semblent déjà adoptés dans l’attente d’une progression potentiellement exponentielle de la pandémie. Voilà bien de quoi changer d’humeur surtout que le départ de la prochaine saison des résultats se profile.

Ainsi, très brutalement le CAC 40 qui semblait vouloir préserver les 5000 points s’est brutalement retourné dans l’après-midi dessinant une bougie noire qui s’élance dans le vide puisque le vrai support se situe sur…4610 points. Incontestablement, les vendeurs se sont emparés des manettes.


Pandémie toujours

S&P 500 : Données journalières

Depuis la fin de la semaine dernière, nous évoquons le seuil des 3130 points pour son importance. En effet, il a abandonné son statut de résistance au profit de celui de support. Néanmoins, le passage se veut peu flamboyant donnant un sentiment de grande fragilité. La volonté de combler le gap baissier du 11 juin évoque plutôt un sentiment velléitaire avec des vendeurs tout juste maintenus sous le boisseau et qui trouvent suffisamment de prétextes (pandémie, possible augmentation de taxes avec les démocrates etc) comme autant de munitions pour ne pas céder la place facilement.

Les demandes d’indemnisation du chômage n’ont pas régressé de manière sensible, en tout cas se situent en deçà des prévisions. Cette information couplée avec les records de contamination n’incite pas les achats à une exception près ceux pour le secteur technologique, manifestement immunisé. Le S&P 500 a donc reculé mais il arbore encore une petite bougie qui veut se maintenir au-dessus des 3130 points. La séance à venir ne semble pas pour autant rassurante avec des futures toujours négatifs. Il n’y aura pas de données importantes aujourd’hui.

Bertrand RICHARD