Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur

D'une séance à l'autre


Les 5000 points en vedette Analyse technique du CAC 40. Vendredi 3 Juillet 2020 à 10:04
Les 5000 points en vedette
Le CAC 40 est brusquement sorti de sa léthargie à la faveur des spectaculaires créations d’emploi aux Etats-Unis. Si le coronavirus continue ses ravages, les chances de voir se concrétiser un vaccin dopent l’optimisme des opérateurs. Nous évoquions il y a quelques jours l’image du ressort que l’on comprime et qui nécessairement se détend d’autant plus violemment que le temps et la force de compression ont été long et intense. L’envie de rejoindre les 5200 points est bien là et la question du niveau élevé de valorisation ne s’imprime dans l’esprit des participants à cette vaste reprise des indices. Pourtant, fait marquant et inhabituel, l’autorité des marchés financiers (AMF) estime utile de communiquer sur l’absence de corrélation entre réalité et anticipation. L’âne recule. Dont acte. Graphiquement, on observera un comblement du gap baissier laissé ouvert depuis le 11 juin.


Les 5000 points en vedette
Le S&P 500 fut beaucoup moins enthousiaste que ses homologues européens à la suite de la publication des chiffres mensuels de l’emploi. D’ailleurs, ces derniers doivent se placer en perspective de ceux connus avant la pandémie. Certes, le chômage recule mais il se situe encore au-dessus des 11 % et il n’est pas tenu compte des dégâts économiques à venir notamment pour la rentrée. Les commandes de biens durables ont également agréablement surpris. Elles compensent donc le fait que la pandémie échapperait à tout contrôle. Enfin, la modération de cet indice majeur s’explique par la venue de ce long week-end où il n’est pas préférable de laisser des positions ouvertes. Puisque les marchés seront fermés, il n’y aura pas de données importantes aujourd’hui. On notera que le S&P 500 entretient un certain suspens avec l’élaboration d’une petite bougie noire qui se situe sur le fil de la résistance des 3130 points. Le gap du 11 juin demeure ouvert et le début de semaine prochaine va s’apparenter à un beau pile ou face. Pile, le seuil des 3130 points est transformé en support. Face, retour sous la résistance des 3130 points. Le coronavirus pourrait bien décider du gagnant s’il continue son inquiétant périple. Un peu de prudence ?


Les 5000 points en vedette
Hier, nous indiquions que la logique graphique dominant, un turbo call CAC 40 s’imposait si maintien du future CAC 40 au-dessus des 4950 points. L’objectif se situait assez naturellement sur 5000 points. Néanmoins, nous rappelions que les initiatives avant les importantes données de l’emploi américain étaient toujours dangereuses. Compte tenu de la surprise du large dépassement des estimations expertales, le future CAC 40 a bondi pulvérisant avec une belle bougie blanche la résistance hautement symbolique des 5000 points. Les commandes de biens durables, autre bonne surprise, ont galvanisé un peu plus les acheteurs leur faisant miroiter le sésame des 5050 points. Point trop n’en faut, rappelèrent les marchés américains d’où ce reflux vers 5000 points. Il ne devrait a priori pas se passer grand-chose aujourd’hui. Sous 5050 points, un turbo put CAC 40 bénéficierait de nos faveurs, la tentation des prises de bénéfices ne serait pas incongrue. Un renfort s’imposerait si retour sous 5000 points, le symbole d’une résistance qui ne serait pas parvenue à se transformer en support serait fort.


Bertrand RICHARD