Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur

Analyse technique du CAC 40


Future CAC 40 : Test Le Vendredi 29 Novembre 2019 à 11:27, par Bertrand Richard.
Future CAC 40 : Test
Hier, nous avions envisagé une possible rupture des 5900 points qui correspondent à la moyenne mobile 100 périodes. Ceci aurait permis l’acquisition d’un turbo put CAC 40 avec une bonne performance si dans la foulée, le support des 5890 points eut été brisé. Ce scénario était bien évidemment hypothétique dès lors qu’une tendance forte ne pouvait naître sans la présence des opérateurs américains tout à la dégustation de la traditionnelle dinde, à peine visible sous le flot des cadeaux au sein du temple d’une surconsommation caricaturale. Le future CAC 40 s’est contenté de surnager arrimé aux 5900 points, paresseux au point d’en oublier de combler son gap d’ouverture.

Aux Etats-Unis, pas de séance officielle mais des futures légèrement négatifs sous le coup d’une petite démonstration de testostérone. La Chine n’apprécie pas l’homologation d’une loi protectrice des droits de l’homme à Hong-Kong et le fait savoir. Néanmoins, cette dernière n’est pas vraiment en position de force avec une économie affaiblie. En revanche, la croissance américaine affiche sa supériorité. Personne n’imagine encore qu’un accord n’intervienne pas d’ici le 15 décembre. Un peu d’appréhension donc dans un climat de certitudes…Les futures sont pratiquement à l’équilibre pour une séance écourtée et désertifiée.


Le Future CAC 40 s’offre ce matin un test des 5890 points, support que nous évoquons depuis plusieurs jours. La séance présente des dangers avec des volumes erratiques et des opérateurs remplacés par des ordinateurs qui peuvent provoquer des réactions irrationnelles. Techniquement, le gap du 25 novembre est comblé. Celui de ce matin et d’hier restent à éliminer. Un turbo call CAC 40 peut donc être utilisé à cette fin mais sans vraie garantie de succès. L’attitude la plus prudente consiste à attendre lundi pour connaître les chiffres de ce week-end, fer de lance du dieu de la consommation.


Bertrand RICHARD vendredi 29 novembre 2019