Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur

Analyse technique du Future CAC 40


Future CAC 40 : Divine surprise Analyse technique du CAC 40. Mardi 19 Mai 2020 à 11:38
Future CAC 40 : Divine surprise
Hier, nous avons conseillé de privilégier l’adoption d’un turbo call CAC 40, l’envolée au-dessus des 4250 points donnant bien à croire que le pessimisme ambiant de la semaine dernière avait versé dans l’excès. Nous n’avions, en revanche, pas prévu que le France et L’Allemagne, surtout cette dernière, allaient envisager un plan mirifique de 500 milliards d’euros pour relancer l’économie européenne. Il ne s’agit pas de prêter ou de donner des garanties mais bien d’emprunter pour investir. Un emprunt européen, une vraie grande première d’envergure qui va clouer bien des voix souverainistes et qui va magnifiquement relancer l’idée européenne. Si les « ennuis » volent en escadrille, les étoiles adorent l’alignement. Ainsi, au tableau des bonnes nouvelles, il fallait encore épingler la hausse du pétrole et la promesse d’un vaccin pour le coronavirus. Et voilà, la piètre performance de la semaine passée est effacée et notre turbo call CAC 40 a rejoint les stratosphères.


Aux Etats-Unis, la biotech Moderna a flambé. Le groupe dirigé par un français (après l’Europe, la France…) distance ses concurrents et ses avancées pour un vaccin seraient très sérieuses. Si besoin était, la FED rappelle qu’elle sera là, acteur à privilégier pour la reprise de l’économie. Les leçons de l’Histoire en matière de crise sont apprises et la guerre à la fatalité est déclarée. Est-il meilleur discours pour des acheteurs agenouillés sur la grille de départ ? Visiblement non. Le Nasdaq n’a plus aucun complexe à afficher un score notablement positif depuis le début de l’année. On surveillera cet après-midi les permis de construire et les mises en chantiers. Pour le moment, les futures sont proches de l’équilibre un peu titillés par les prises de bénéfices.


Le future CAC 40 se remet de ces divines surprises et la résistance des 4540 points lui rappelle qu’il ne faut pas confondre convalescence et guérison. Une grande bougie noire ne laisse aucun doute sur la présence de vendeurs qui compte encore sur une volatilité exacerbée pour ne pas s’effacer aussi facilement. S’il fallait faciliter leur tâche, il serait loisible de souligner que l’initiative franco allemande doit recevoir l’aval des partenaires européens et que de la promesse d’un vaccin à sa mise en œuvre effective, il peut s’écouler du temps, suffisamment pour que le virus continue à jouer à cache-cache. Sous 4460 points, un turbo put CAC 40 (de retour officiellement depuis le 18) permettrait de reprendre son souffle.


Bertrand RICHARD