Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur

D'une séance à l'autre


Engouement à confirmer Analyse technique du CAC 40. Mardi 7 Juillet 2020 à 10:27
Engouement à confirmer
CAC 40. Données journalières

Le CAC 40 s’était pratiquement immobilisé depuis sa séance du 6 juin laquelle avait donné lieu à une sérieuse remise en cause de son très bel élan haussier qui l’avait conduit grâce à une puissant dynamique sur la résistance des 5200 points. Depuis l’ombre spectrale du coronavirus tétanise quelque peu les opérateurs et ces derniers luttent contre le découragement et les craintes de la fameuse seconde vague pratiquement promise à l’automne et pour certains dès le mois d’août. L’accumulation de bons indices économiques permet tout de même de se maintenir debout.

Hier, avec l’aide de marchés chinois littéralement dopés, le CAC 40 s’est bruyamment affranchi des 5100 points redonnant l’envie de tutoyer les 5200 points. Belle séance donc même si la clôture ne se réalise pas au plus haut. Cette libération du CAC 40 doit maintenant abandonner le statut d’épiphénomène. Pas encore tout à fait gagné avec une volatilité qui ne désarme pas vraiment.

Engouement à confirmer
S&P 500. Données journalières.

Après trois jours de repos, c’est le grand réveil pour le « patron ». Jeudi, il avait stationné sur le fil de la résistance des 3130 points laissant planer un doute sur l’authenticité du passage de la résistance. En effet, une petite bougie noire pratiquement sans corps illustrait une certaine hésitation bien que les époustouflantes créations d’emploi gommaient largement les angoisses liées au déferlement de la pandémie dont la gestion suscite bien des polémiques. Au demeurant, la perspective de longs week-end est rarement l’occasion de véritables engouements du camp acheteur.

Hier, donc, et à la faveur d’un très encourageant ISM des services, le S&P 500 bien que laissant au Nasdaq le soin de la création de nouveaux records historiques s’est offert une belle avancée au-dessus des 3130 points. Ce franchissement non équivoque d’une résistance importante constitue un véritable encouragement à poursuivre de l’avant pour combler le gap baissier du 11 juin. Les mises en garde du FMI, entre autres, contre une valorisation excessive des actifs ne sont pas entendues et seul compte le salut aux indicateurs rassurants. Il n’y aura pas de données importantes aujourd’hui. Les futures accusent pour le moment une certaine faiblesse.

Bertrand RICHARD