Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur

D'une séance à l'autre


Craintes excessives ? Analyse technique du CAC 40. Lundi 1 Mars 2021 à 10:57
Craintes excessives ?
Grosse déconvenue pour cette fin de mois. Le CAC 40, la veille, s’était offert un record de séance au-dessus des 5800 points. Le passage au-dessus de ce seuil fut vite éphémère. Il s’expliquait par les propos rassurants des banques centrales sur les risques inflationnistes. Dans la foulée, il fallait cependant constater que les taux restaient à des niveaux élevés qui redonnaient au secteur obligataire toutes ses lettres de noblesse. Le CAC 40 est ainsi reparti sous les 5720 points. Graphiquement, il y a danger puisque la sortie prometteuse au-dessus des 5720 points est remise en cause.

Pendant le week-end, des éléments se sont accumulés pouvant redonner aux acheteurs l’envie de réagir. Un nouveau vaccin est validé, le plan de relance démocrate va bientôt s’appliquer et surtout les taux baissent, correction d’excès oblige.

Craintes excessives ?
La belle performance du mois de février a subi un sérieux coup de rabot sur les deux dernières séances. Le support des 3825 points est attaqué et la remontée des taux a constitué une aubaine pour les vendeurs qui ne savaient plus comment intervenir alors même que la résistance des 3950 points devenait chimérique. L’inflation est devenue une hantise et la FED n’est finalement pas parvenue à éteindre le début d’incendie dans le secteur obligataire. Les valeurs technologiques sont les premières victimes mais leur sort est devenu contaminant d’où ces prises de bénéfices assez violentes.

Le week-end a permis de retrouver ses esprits et de nombreux commentateurs ont pris le relais de la FED pour relativiser les menaces inflationnistes qui ont peu de chance de se concrétiser à court terme. Le plan de relance va bientôt être adopté par le Sénat sans grandes retouches si ce n’est sur un salaire minimum. L’oncle SAM se refuse à devenir un dangereux gauchiste !
Dans l’immédiat, on surveillera l’indice ISM manufacturier. Les futures permettent de croire que les affronts baissiers de la semaine passée pourraient très vite disparaître.




0 commentaire

D'une séance à l'autre

D'une séance à l'autre