Analyse technique

Analyse fondamentale contre analyse technique




Analyse fondamentale contre analyse technique

Deux systèmes de raisonnement distincts représentent les deux méthodes d’investissement qu’utilisent les traders pour choisir les actions qui les intéressent : l’une est l’analyse fondamentale et l’autre l’analyse technique. Ceux qui adhèrent fidèlement à l’une ou l’autre de ces deux méthodes railleront probablement la deuxième, c’est un peu comme entre les Républicains et les Démocrates en politique.
 

Les analystes fondamentaux aiment à dire à qui veut l’entendre qu’ils n’ont jamais rencontré d’analyste technique qui ait fait fortune. Et les techniciens s’amusent d’entendre l’insistance avec laquelle les fondamentalistes prétendent que les P/E Ratios ont un réel impact sur les cours de Bourse. (Les P/E ratios ou PER sont les ratios des cours sur les bénéfices.) Et comme Républicains et Démocrates, chacun tire la couverture à soi.
 

En des termes très généraux, les investisseurs, tant les particuliers que les investisseurs institutionnels, utilisent essentiellement l’analyse fondamentale comme base de leurs achats d’actions. Et les traders à court terme utilisent l’analyse technique. Étant donné que le ratio risque/rendement est très différent entre investissement et trading, et que l’horizon d’investissement de ces deux classes d’opérateurs est également bien différent, il n’est pas illogique que deux méthodes différentes soient employées. À ce sujet, c’est également la raison pour laquelle beaucoup de gens qui investissent avec succès imaginent pouvoir passer facilement d’une position de day trading à une position d’investissement – et puis se retrouvent vite en train de nager en eaux troubles. Le trading et l’investissement sont deux genres d’animaux bien différents !


Rédigé par Toni Turner / BourseTrading.info le 07/07/2009 modifié le 07/07/2017 - 17:09


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 26 Novembre 2019 - 21:38 5 questions à John Bollinger

Vendredi 4 Janvier 2019 - 07:00 l'oscillateur de Chaikin


FUTURE CAC 40 : Passage contrarié

Hier, nous aurions plutôt été enclins à croire à des transactions limitées au sein d’un petit couloir de transaction 5540-5560 points....

Pas de retracement

Le CAC 40 ne se décide pas à reculer même si pour autant il vient à manquer de carburant. Les annonces de vaccins qui plus est très bientôt...








glossaire bourse












Mentions légales