Bourse

Alternatives au tabac : PMI va investir 100 millions de dollars dans son usine d’Otopeni en 2022-2023




Philip Morris International (PMI) va injecter 100 millions de dollars dans son usine de production de cigarettes située à Otopeni, en Roumanie. L’objectif : transformer l’usine en une unité de fabrication d’IQOS, le dispositif de tabac à chauffer développé par le géant américain. Cette somme, prévue pour la période 2022-2023, s’ajoute aux 500 millions de dollars déjà engagés par PMI dans son entreprise roumaine depuis 2017. Un investissement en résonance avec la stratégie globale du numéro un mondial de l’industrie du tabac qui souhaite changer son modèle économique pour trouver des alternatives moins nocives et sortir à moyen terme de la commercialisation de cigarettes.

Pour la période 2022-2023, le géant américain du tabac prévoit d’investir 100 millions de dollars dans son usine de production de cigarettes située en Roumanie, plus précisément dans la ville d’Otopenie. Le but de cette manœuvre est de faire de l’usine le lieu de fabrication d’IQOS, un dispositif de tabac à chauffer. Depuis 2017, date du début du processus de transformation de l’usine, PMI a injecté pas moins de 500 millions de dollars avec pour objectif assumé de sortir progressivement de la commercialisation de cigarettes et d’offrir aux fumeurs des alternatives moins nocives pour leur santé.

Faire de la Roumanie un exportateur majeur d’alternatives au tabac traditionnel :

L’usine d’Otopenie exporte 92% de sa production sur les cinq continents, et 8% couvre la consommation intérieure, où PMI Roumanie détient 80% de la part de marché dans la catégorie des produits de tabac chauffé au troisième trimestre 2021. « Les 500 millions de dollars investis jusqu'à présent ont rendu la valeur totale des exportations de ces alternatives sans fumée comparable aux exportations de cigarettes du pays », signale Daniel Cuevas.

En 2020, la Roumanie a exporté pour 669 millions d’euros de biens appartenant au groupe « autres tabacs et substituts de tabac », constitué principalement de produits de tabac à chauffer. L’exportation de ces alternatives a été multipliée par 20 depuis le début de la transformation de l’usine d’Otopeni en fabriquant d’IQOS, les classant parmi les 5 premiers produits agroalimentaires exportés par le pays.

Enfin, les centaines de millions de dollars investis visent également à minimiser l’empreinte environnementale de l’usine roumaine. L’objectif de PMI étant qu’elle devienne neutre en carbone d’ici deux ans.

Rédigé par Pascal Delmas / BourseTrading.info le 18/11/2021 modifié le 18/11/2021 - 10:23


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 22 Novembre 2021 - 10:58 La situation en Europe inquiète




par Bertrand Richard le 26/11/2021

Tendance et Future CAC 40 : Vendredi noir !









glossaire bourse











Mentions légales