Graphique en chandeliers :



Description
Un graphique en chandeliers japonais permet de représenter l'historique d'un cours de Bourse avec un attrait visuel certain. La popularité des graphiques en chandeliers japonais est à porter au crédit de Steve Nison , devenu l'expert le plus respecté dans le domaine de l'interprétation des graphiques en chandeliers avec la publication en occident de son ouvrage intitulé Les chandeliers japonais. Les graphiques en chandeliers présentent pour chaque jour de Bourse, le prix d'ouverture, le plus haut, le plus bas et la clôture, comme pour un graphique en barres. La différence entre ces deux représentations graphiques c'est qu'un graphique en chandelier met en évidence l'écart entre le cour d'ouverture et le cours de clôture. L'intérêt d'une telle représentation est de fournir une forme visuelle plus parlante.

Interprétation
Sur un chandelier, la barre fine verticale représente l'étendue parcourue par les cours sur un jour. La portion la plus épaisse de la barre (appelé le corps) représente la distance entre le cours d'ouverture et le cours de clôture. Si le cours de clôture est plus haut que le cours d'ouverture, le corps est blanc. Dans le cas inverse il est noir.





Mentions légales