Action Future N°22

Une approche technique des fondamentaux


Une approche technique des fondamentaux
Il n’y a pas, en bourse, de bonnes ni de mauvaises valeurs : rien que des opportunités qu’il faut savoir saisir,c’est le credo des « gestions actives ». On cite souvent Keynes et son « Concours de Beauté ». Rappelons de quoi il s’agit, mais de façon plus prosaïque : les adeptes de ce type de gestion se comportent comme des commerçants sur un marché de gros. La meilleure marchandise est celle que leurs clients préfèreront en leur laissant la plus confortable marge. Alors certains cherchent à se faire une idée de la juste valeur (par opposition aux cours) des actions, d’autres s’en remettent à la propension mimétique des agents et se fondent sur des signaux graphiques... Mais ne sont-ils pas victimes, les uns comme les autres, d’illusions d’optique? Une grande majorité d’opérateurs en effet, qui visent une clientèle moins exigeante et réalisent (de loin !) le plus gros volume de transactions, s’en moquent au point de les renvoyer tous, fondamentalistes ou chartistes, dos-à-dos : l’hypothèse d’efficacité des marchés (EMH) enseigne aux premiers que le prix d’une action représente la meilleure approximation possible de sa valeur ; et apprend aux seconds que la marche au hasard des cours qui en résulte rend parfaitement illusoire l’existence d’opportunités isolables !

Les points abordés :

  • La notion de volatilité
  • La notion de bénéfice implicite
  • La notion de valeur actuelle (PER théorique)
  • Conclusion : gestions α contre gestions β

Rédigé par Christian Pinchart le 25/05/2010 | Lu 931 fois


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager
Notez













arnaques financieres


glossaire bourse









Security Analysis

Security Analysis

 59,90 € 
   56,91 €
Mémoires d'un spéculateur - Edwin Lefevre

Mémoires d'un spéculateur - Edwin Lefevre

 34,00 € 
   32,30 €
L'investisseur intelligent - Benjamin Graham

L'investisseur intelligent - Benjamin Graham

 34,00 € 
   32,30 €