Bourse


Que valent les conseils des lettres boursières ?

Les lettres boursières promettent toutes d'améliorer les performances des investisseurs qui y sont abonnés. En réalité peu de publications arrivent à faire mieux que l'indice boursier de référence.


Que valent les conseils des lettres boursières ?
La thèse selon laquelle les rendements d'un fonds indiciel surpassent de loin les performances des lettres boursières est largement accepté par la communauté financières. La dernière preuve en date, rendue publique en 2008, est celle de Mark Hulbert, rédacteur en chef de Hulbert Financial Digest. Il a tout simplement contrôlé les recommandations publiées dans des lettres de conseils boursiers auxquelles les investisseurs américains sont abonnés et a suivi la performance de ces conseillers sur les 26 dernières années. Voici ce qu’il a trouvé :

  • Des 35 lettres qui existaient en 1980, seules 13 sont encore éditées aujourd’hui. Seules trois ont battu le marché les 26 années qui suivirent.
  • Des 22 autres conseillers, seuls deux ont battu le S&P 500 lorsqu’ils ont interrompu leurs publications.
  • Un investissement initial de 100.000 $ dans le S&P 500 il y a 26 ans vaudrait aujourd’hui près de 2.500.000 $. Par contraste, un investissement similaire dans les portefeuilles gérés par les conseillers des lettres boursières vaudrait environ 1.400.000 $.

Conclusion de Mark Hulbert : « Vous pouvez faire mieux que 80% des autres investisseurs ces prochaines décennies simplement en investissant dans un fonds indiciel et en ne faisant rien d’autre. »

Rédigé par Pascal Delmas / BourseTrading.info le 22/11/2010 | Lu 1502 fois


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager
Notez