Bourse

Perspectives 2010 - Les actions


MSCI Emerging Markets long terme
MSCI Emerging Markets long terme
La dernière décennie a clairement été bénéfique pour les marchés émergents avec des gains supérieurs à 700% pour la Russie, 300% pour le Brésil, 250% pour l’Inde et presque 150% pour la Chine.
Le graphique long terme du MSCI Emerging markets montre que l’indice se situe dans un marché haussier.Un retest des plus hauts enregistrés en 2007 devrait normalement survenir dans les prochains mois.
Par contre pour la plupart des pays du G7 la performance fut plus que décevante avec par exemple -17% pour l’Allemagne, -24% pour les Etats Unis, -36% pour la France et -50% pour le Japon.
En fait , les indices européens et américains sont entrés dans un marché baissier depuis 2000, alors que le Japon s’y trouvait déjà depuis les années 80.
Après avoir testé le bas du canal baissier, le Nikkey reste mal orienté et n’a pas connu une hausse aussi intense en 2009 que les autres indices.

NIkkey-Long terme
NIkkey-Long terme
Sur le SP500, la zone de résistance 1100-1120 est très importante parce qu’elle représente le retracement de 50% de la tendance baissière active entre octobre 2007 et mars 2009.
Une percée au-dessus de ces niveaux impliquerait un objectif vers les 1200-1250 pour l’indice.Cet objectif correspond à la figure de retournement en tête et épaules inversées validée cet été et au retracement de 61.8% de la baisse.
Au niveau des supports, la zone des 1015-1000 joue le role de première défense.
Du coté des vagues d’Elliott sur le graphique hebdomadaire, la vague 3 est toujours active mais le risque de correction augmente car la majorité des indicateurs de participations, de volume et de momentum n’ont pas confirmé les nouveaux plus hauts enregistrés sur les grands indices.(voir notes précédentes)
Un des indicateurs les plus suivis, à savoir le MACD en hebdomadaire est tout proche de donner un signal négatif.Le dernier signal (positif) datant du mois de mars.
Un retracement de 1/3 de la hausse c’est à dire de 15 à 20% de correction paraît probable mais comme il manque encore une vague de hausse (vague 5), le scénario envisagé serait un objectif de 1200-1250 en 2010 pour le SP 500.
Un des arguments les plus pertinants des haussiers étant que malgré une correction de 14% depuis les plus hauts atteint en mai (3.573 milliard de milliards de $ !) sur les money market funds , il reste encore beaucoup de cash à investir.
Ce dernier ne rapportant toujours (presque) rien.

SP500 hebdomadaire et Macd
SP500 hebdomadaire et Macd
D’un point de vue sectoriel, le marché devient également plus sélectif et plus défensif.
Les financières qui avaient joué un role de leadership depuis les points bas commencent à nettement sousperformés.
Ceci n’est généralement pas bon signe pour le marché en général.
Au niveau des cycles pour 2010, si l’on se base sur le cycle de 4 ans, l’année 2010 devrait être plutôt volatile ce qui est consistant avec la volatilité très faible que l’on connaît actuellement.
Mieux vaut donc éviter le « buy&hold comme stratégie en 2010.

Cycle de 4 ans-Année 2010.
Cycle de 4 ans-Année 2010.
Les indices Européens ne situent dans une configuration long terme assez comparable avec les Etats- Unis, avec des formations de retournement sur le long terme mais peut-être proche d’une correction à plus court terme.
Sur le graphique journalier du DJ Euro Stoxx 50, il y a lieu de surveiller tout particulièrement la formation en diamant, une cassure provoquera surement un mouvement directionnel entre 5 et 10% à court terme.

DJ Euro Stoxx 50 journalier-Figure en diamant
DJ Euro Stoxx 50 journalier-Figure en diamant

Rédigé par Frédéric Heirebaudt le Mercredi 9 Décembre 2009








Ouvrage recommandé
Secrets pour gagner en Bourse à la hausse et à la baisse - Stan Weinstein

Secrets pour gagner en Bourse à la hausse et à la baisse - Stan Weinstein

 34,00 € 
   32,30 €
Ne vous fiez pas au titre racoleur de cet ouvrage car il s'agit sans doute du livre le plus apprécié des lecteurs qui désirent investir en Bourse. Il présente une approche d'investissement claire, simple et didactique, basée sur la "Force relative", une notion qui compare une action à un indice boursier de référence...