Livres/Poduits/Services

Marchés efficients : la fin d’un mythe ?

Un nouvel ouvrage, « le mythe des marchés efficients », décrit l’avènement et la chute de la théorie du marché rationnel. Le volet phare de cette théorie est l’hypothèse des marchés efficients, formulée à l’université de Chicago dans les années 1960, avec Wall Street comme référence.


Marchés efficients : la fin d’un mythe ?
Le mythe des marchés efficients, la traduction en français de The Myth of the Rational Market de Justin Fox, est un récit historique fascinant de la théorie de l'efficience du marché financier. La version moderne de la théorie du marché efficient, celle du vingtième siècle, commence avec l’observation que les fluctuations des prix des actions sont aléatoires, et ne peuvent être prédites sur la base des fluctuations passées. Cette observation fut suivie par l’assurance selon laquelle il est impossible de prédire l’évolution des prix des actions sur la base d’informations publiques (résultats ; données bilancielles ; articles de journaux, etc.). Sur la base de ces deux hypothèses – qui, on le réalisa plus tard, n’étaient pas complètement correctes – naquit la conviction que les prix des actions sont le reflet du prix adéquat selon une perspective fondamentale.

Sous certains angles, l’histoire de l’hypothèse du marché rationnel dessine une droite parallèle et se confond avec la renaissance largement retracée de l’idéologie du libre marché post seconde guerre mondiale. Or, radicalement, la finance de marché rationnel n’était pas une mouvance politique. Il s’agissait d’un mouvement scientifique, une extension vers les marchés financiers de la ferveur de moitié de siècle pour les décisions fondées sur des processus rationnels, mathématiques et statistiques. Cette entreprise était loin d’être un échec absolu. A plusieurs égards, elle traduisit une marche ininterrompue vers le progrès. Beaucoup fut oublié néanmoins, au premier chef la réalisation – courante parmi les investisseurs à succès, mais absente de plusieurs décennies d’enseignement dans la finance – selon laquelle le marché est un animal capricieux. Bien trop capricieux pour pouvoir espérer le dompter avec une unique théorie du comportement ou une théorie qui n’autorise rien d’autre qu’une calme rationalité.

Alan Greenspan, en 2008
Alan Greenspan, en 2008
Déjà durant les années 1970, économistes dissidents et universitaires de la finance commencèrent à questionner la théorie du marché rationnel, afin de mettre en relief ses incohérences théoriques et son absence de soutien empirique. A la fin du siècle, ceux-ci avaient sapé l’essentiel de ses fondements. Or aucune théorie convaincante n’est venue la supplanter, de sorte que la théorie du marché rationnel continua de peser sur le débat public, le processus décisionnel de l’Etat, et la politique d’investissement privé, jusqu’à l’effondrement des marchés de capitaux de 2008.

« L’ensemble de l’édifice intellectuel s’écroula durant l’été de l’année dernière », reconnut Alan Greenspan en octobre 2008. Cela correspond à la période durant laquelle le marché privé des titres hypothécaires s’effondra, entraînant un effet domino irrégulier d’une classe d’actifs à l’autre. Alors que de longue date le consensus était qu’une ruée sur une banque ne pouvait concerner qu’un établissement de dépôts, maintenant se voyait menacé tout établissement financier ayant recouru à l’endettement. Lorsque Ben Bernanke, le successeur d’Alan Greenspan, et le secrétaire au Trésor Hank Paulson décidèrent en septembre 2008 de ne pas intervenir pour conjurer une telle ruée sur Lehman Brothers, la finance mondiale tomba pratiquement en panne sèche. Seule une reprise partielle du système financier – tant aux Etats-Unis qu’en Europe – par les autorités publiques ramena un semblant de normalité aux marchés.

À propos du livre

Titre : Le mythe des marchés efficients
Découvrir le sommaire du livre
Auteur : Justin Fox
Editions : Valor
Pages : 396
Prix : 33,25 €

Rédigé par Pascal Delmas / BourseTrading.info le Jeudi 29 Août 2013








Ouvrage recommandé
Secrets pour gagner en Bourse à la hausse et à la baisse - Stan Weinstein

Secrets pour gagner en Bourse à la hausse et à la baisse - Stan Weinstein

 34,00 € 
   32,30 €
Ne vous fiez pas au titre racoleur de cet ouvrage car il s'agit sans doute du livre le plus apprécié des lecteurs qui désirent investir en Bourse. Il présente une approche d'investissement claire, simple et didactique, basée sur la "Force relative", une notion qui compare une action à un indice boursier de référence...