Trading

Maîtrisez ses émotions pour une meilleure performance en trading

Pour Lionel Duverger, l’essentiel de la performance au final viendra moins de la qualité de l’analyse en amont que de la qualité de la gestion active des positions. C’est le paradoxe « Analyser n’est pas gagner » : un très bon analyste ne sera pas un gérant performant s’il gère mal les valeurs achetées (s’il les vend trop tôt ou trop tard), alors qu’un analyste même moyen peut dégager une performance meilleure s’il est très pertinent et réactif sur les points de sortie...


Maîtrisez ses émotions pour une meilleure performance en trading
Lors de sa conférence, que vous vous pouvez visionner en cliquant ici, Lionel Duverger, co-gérant chez B*Capital d’une poche trading de la gestion Quantitech®, insiste sur l'influence des biais émotionnels sur la performance finale de l'opérateur et l'importance pour ce dernier de bien les gérer. À partir du moment où l’on met de l’argent sur la table, le sien ou celui de clients, cette implication financière impacte forcément les émotions : de nombreux biais psychologiques en découlent et compliquent considérablement la bonne et objective gestion des positions prises sur le marché. En effet, il est humainement difficile de savoir clôturer rapidement une position en perte, c’est un défi considérable que d’admettre que l’on a eu tort, d’accepter de perdre, mais c’est très souvent la meilleure chose à faire plutôt que de persister dans l’erreur et de conserver durablement des positions perdantes.

« Un très bon analyste ne sera pas un gérant performant s’il gère mal les valeurs achetées (s’il les vend trop tôt ou trop tard), alors qu’un analyste même moyen peut dégager une performance meilleure s’il est très pertinent et réactif sur les points de sortie. »

Le postulat de Lionel Duverger, fruit de son expérience, est d’affirmer que l’essentiel de la performance au final viendra moins de la qualité de l’analyse en amont que de la qualité de la gestion active des positions. C’est le paradoxe « Analyser n’est pas gagner » : un très bon analyste ne sera pas un gérant performant s’il gère mal les valeurs achetées (s’il les vend trop tôt ou trop tard), alors qu’un analyste même moyen peut dégager une performance meilleure s’il est très pertinent et réactif sur les points de sortie.
Le trading court terme n’est pas pour autant la meilleure réponse à toutes les conditions de marché, et il peut être intéressant de combiner une poche de gestion directionnelle discrétionnaire, à moyen /long terme (avec en plus de l’analyse technique pure et dure l’utilisation de filtres sur les fondamentaux des sociétés), et une poche de gestion quantitative automatisée où l’informatisation du processus évite les écueils de la subjectivité humaine.

Cliquez ici pour visionner la conférence de Lionel Duverger

Maîtrisez ses émotions pour une meilleure performance en trading
Maîtrisez ses émotions pour une meilleure performance en trading

Rédigé par Marco Azoulé / BourseTrading.info le Dimanche 24 Janvier 2010








Ouvrage recommandé
Secrets pour gagner en Bourse à la hausse et à la baisse - Stan Weinstein

Secrets pour gagner en Bourse à la hausse et à la baisse - Stan Weinstein

 34,00 € 
   32,30 €
Ne vous fiez pas au titre racoleur de cet ouvrage car il s'agit sans doute du livre le plus apprécié des lecteurs qui désirent investir en Bourse. Il présente une approche d'investissement claire, simple et didactique, basée sur la "Force relative", une notion qui compare une action à un indice boursier de référence...