Action Future N°24

Les mines d'or : entretien avec Jean-Philippe Roos


Les mines d'or : entretien avec Jean-Philippe Roos
Avec un parcours professionnel entièrement dévolu à la gestion sur métaux et principalement sur l'or, Jean-Philippe Roos, analyste des matières premières à la Direction des Études Économiques de Natexis Asset Management, répond à nos questions et nous livre son approche concernant les mines d'or...

Questions posées à Jean-Philippe Roos :

  • Quel est votre parcours professionnel en tant qu'analyste-gérant sur ce type de produit ?
  • C’est ce qui fait la spécificité de ce mouvement de hausse...
  • La comparaison des prix de l'or sur de longues périodes n'est-elle pas hasardeuse ?
  • Pour vous, ces niveaux seront-ils atteints à court terme ?
  • Quelles seraient les répercussions sur le marché de l’or ?
  • Pour en revenir à votre approche de gestion, quel est votre benchmark ?
  • Avec cette hausse de l'or, constatez-vous l’arrivée sur les marchés de petites mines d’or ?
  • Sur ce segment, quels sont vos critères de sélection de vos valeurs ?
  • Quelle est la durée de détention moyenne pour ce type de titres ?
  • Vous vous positionnez sur un pays plutôt qu’un autre ?
  • Ce qui veut dire qu’une société qui a les autorisations pour faire de la prospection, et qui trouve un filon intéressant peut laisser la majorité du capital à l'Etat russe ?
  • Et votre sentiment vis-à-vis de la Chine ?
  • Vous rencontrez les sociétés dans lesquelles vous investissez ?
  • Cela a-t-il vraiment un intérêt de rencontrer l’équipe managériale, de voir les mines localement ? 
  • L’information diffusée n’est pas suffisante ?
  • Avez-vous eu parfois de mauvaises expériences ou à l'inverse d'heureuses surprises ?
  • La nécessité de rencontrer les dirigeants implique-t-elle que l’achat de sociétés aurifères est quasi impossible pour les particuliers qui n’en ont pas la possibilité ?
  • L’or est-il toujours une valeur refuge ? Quelle est la part de la hausse qui est expliquée par ce phénomène ?
  • Vous disiez que l’or a perdu son facteur de diversification.
  • Au-delà du constat, vous avez sans doute cherché en interne des raisons qui l'expliquent...
  • Vous pouvez préciser ? Vous parlez de produits dérivés, est-ce que vous en utilisez éventuellement ?
  • A partir de quel niveau le prix de l'or deviendrait-il totalement exubérant ? Vous mentionniez 850 comme premier palier et 1 450 en termes réels comparé au pic de 1980.
  • L'or a profité comme pour les autres actifs d'un afflux de liquidités. Avec la hausse des taux courts, quels sont les risques sur l'évolution des cours de l'or ?
  • Dans ces conditions, est-il encore temps d'acheter de l'or ?
  • Qu'en est-il des distributions de dividendes dans ce secteur ?
  • Vous faites souvent allusion au pétrole, il y a des relations ?
  • Est-ce que vous savez combien de sociétés, parmi l’ensemble des sociétés cotées, auront complètement disparu de la cote, à horizon de trois ans, faute de financement ?
  • Quelle est la situation des travailleurs qui travaillent dans les mines d'or ?
  • En quoi les volumes de transaction d'un titre aurifère peuvent aider à déceler des mouvements de court terme ?

Rédigé par Propos recueillis par Peter Foltzer le 25/05/2010 | Lu 1082 fois


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager
Notez













arnaques financieres


glossaire bourse