Analyse technique


Les cônes de probabilité


Indice CAC 40 avec son cône de probabilté. Le cône est calculé sur la base d'une volatilité historique à 31 jours et d'une probabilité de 68%. (Source : MetaStock)
Indice CAC 40 avec son cône de probabilté. Le cône est calculé sur la base d'une volatilité historique à 31 jours et d'une probabilité de 68%. (Source : MetaStock)
Les cônes de probabilité (ODDS Probability Cones), développés par Don Fishback, sont destinés à représenter graphiquement la probabilité d'un mouvement des prix. Ils procurent un intervalle visuel des prix futurs le plus probable. Ce range est déterminé par la volatilité récente des prix, le nombre de périodes projetées, et la probabilité que les cours évoluent dans l'intervalle de confiance spécifié (par exemple, 68% de chances, 90%de chances, etc.). Plus les prix d'un titre sont volatils, plus le range anticipé des prix est large, et partant, plus les cônes ODDS seront larges. Les cônes s'élargissent toujours à partir du dernier cours connu, même si la volatilité récente des prix est faible, car avec le temps, les chances d'un mouvement significatif des prix s'améliorent.
Ce type d'analyse était initialement destiné à aider les opérateurs sur options à déterminer la meilleure stratégie à mettre en œuvre. Mais les cônes ODDS se révèlent aussi utiles pour les autres investisseurs. Toutes chose égales par ailleurs, et en admettant que vous êtes confiants dans vos prévisions sur la direction future des prix, vous préféreriez acheter ou vendre un titre doté de cônes larges plutôt qu'étroits. Bien entendu, cela suppose que la volatilité calculée récemment continue ou augmente. Si vous anticipez une baisse de la volatilité, vous derviez alors reconsidérer votre position.

Rédigé par Pascal Delmas / BourseTrading.info le 14/12/2010 | Lu 2449 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Juillet 2017 - 17:05 Les bandes de projection (Projection Bands)

Jeudi 14 Novembre 2013 - 11:24 La force relative





Mentions légales