Trading


Le métier de trader « spot »

Jean-Michel GOUGE, trader « spot » chez Natixis à Paris, nous dresse un rapide aperçu de la nature de son métier...


Le métier de trader « spot »
Le métier de trader « Spot » consiste à coter des cours de change au comptant, voire à terme. Chaque trader est spécialisé par devises. Par exemple, mon marché est celui du JPY, je côte donc tous les couples contre JPY c'est-à-dire AUD/JPY, EUR/JPY, USD/JPY… 
Mes principaux interlocuteurs sont les banques d’investissement et commerciales. Les autres intervenants tels que les banques centrales, les « corporates », les « asset managers » et les « hedge funds » traitent leurs opérations avec des « Sales » ou « vendeurs » qui se doivent de nous demander les cotations. La crise financière a provoqué un élargissement des « spreads », une volatilité des cours parfois brutale et par voie de conséquence une rationalisation des positions de trading. Le couple de devises le plus traité reste l’EUR/USD qui sert de plus en plus de « cross » pour la cotation d’autres couples de devises moins liquides.
L’évolution notoire du métier de « Spoteur » se trouve surtout dans les méthodes de transaction qui s’orientent de plus en plus vers des plates-formes électroniques soit mono ligne ou multi banques au détriment des courtiers humains et des cotations interbancaires.

Extrait de l'article « Les différents métiers en salle des marchés », Action Future N°34

Rédigé par Isabelle Klein, Professeur à l’ESCEM / BourseTrading.info le 26/10/2010 | Lu 1595 fois


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager
Notez