Bourse


Le métier de « Structureur »


Le « Structureur » est un opérateur de marché capable de concevoir, monter et gérer un produit sur-mesure. Il assemble plusieurs produits financiers pour en faire naître un autre plus sophistiqué.  
Le cocktail de compétences demandées est donc très large : une connaissance pointue des risques des différents instruments, une maîtrise des produits dérivés et des différentes classes d’actifs, une bonne compréhension de la réglementation et des aspects juridiques, sans oublier une aisance minimum en matière de communication de manière à pouvoir expliquer aux clients les avantages et inconvénients du produit structuré.
 

Le métier de « Structureur »
Après plusieurs années de très forte croissance, l’activité sur les produits structurés a connu un coup d’arrêt brutal à la suite de la crise financière qui a connu son apogée avec la faillite de Lehman Brothers en septembre 2008. Elle a entraîné un gel de toutes les opérations en raison du risque systémique qui pesait sur les signatures bancaires. Cette crise a entraîné la fermeture de nombreux départements sur les activités de marché les plus risquées (structuration sur fonds de « hedge funds » notamment).

Aujourd’hui, la situation s’est normalisée et le rôle du « structureur » est même renforcé pour plusieurs raisons puisque il se doit d’optimiser une ressource devenue plus rare et plus chère et doit assembler les produits d’investissement avec des conditions de marché actuellement peu favorables (faible niveau des taux d’intérêt couplé à des volatilités implicites qui demeurent élevées). Dans ces conditions, il doit optimiser sa technologie (« payoff » optionnel ou assurance de portefeuille) et moteurs de performance de manière à proposer un produit d’investissement simple, transparent et présentant des fortes garanties de liquidité. 

Rédigé par Olivier Gudefin / BourseTrading.info le 29/07/2011 | Lu 1687 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager

Dans la même rubrique :
< >