Forex

Le cours du Yen occulte l'attractivité des actions japonaises

Richard Kaye, gérant du fonds Comgest Growth Japan, explique pourquoi il a une vision positive du marché des actions japonaises en dépit du pessimisme généralisé sur le marché.


Après trois années d'excellente performance, le marché japonais a brusquement changé de direction. Les investisseurs s’inquiètent notamment des effets à court terme de la force du yen et doutent de l’efficacité des Abenomics.

Cependant, ceux qui ont une optique de long terme ont de nombreuses raisons d’être positifs. Les sociétés industrielles de niche ayant une position dominante sur leur marché, relativement ignorées des analystes et d’excellente qualité, ont prouvé qu’elles étaient capables de compenser la hausse de la devise par une amélioration de leur structure de coûts, un pricing power important et une diversification structurelle, alors que les leaders domestiques profitent de mega trends tels que le vieillissement de la population, par exemple.

Certaines franchises ont, par ailleurs, réussi à consolider des secteurs domestiques fragmentés et inefficients, ce qui leur a permis de générer une croissance soutenue : la société pharmaceutique Sugi Holdings, par exemple, s’est construit une position importante au cours des deux dernières décennies en rapprochant et en consolidant le secteur des drugstores et celui des pharmacies au Japon.

D’autres sociétés ont su profiter d’un marché domestique B2C et B2B important, en s’adaptant aux nouveaux modes de consommation rendus possibles par internet. La société cosmétique Pola Orbis a su développer une offre online pour sa clientèle jeune, tandis que le pouvoir d’achat croissant des retraités est capté par les ‘Pola ladies’ à domicile. Dans le secteur du B2B, M3 s’est imposé comme le « Facebook des docteurs » au Japon, en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis. La plateforme en ligne met en relation les médecins et les sociétés pharmaceutiques, permettant d’améliorer la qualité des traitements et d’accélérer le développement de nouveaux médicaments. Cette plateforme est aujourd’hui utilisée par 80% des médecins japonais.

D’une manière plus générale, les réformes structurelles incluses dans les Abenomics impactent le marché comme le montre l’exemple très concret de la réduction du taux d’imposition sur les sociétés. La spirale déflationniste a été stoppée et la croissance des salaires est devenue une réalité. Le respect de l’actionnaire grandit, comme le montre la hausse du taux de distribution des dividendes. Ces grandes tendances créent un terrain fertile pour investir dans les actions japonaises.

Rédigé par Richard Kaye, gérant chez Comgest du fonds Comgest Growth Japan le Vendredi 8 Juillet 2016