Analyse graphique


La représentation des cours en chandeliers japonais

Une représentation des cours de Bourse très visuelle, dont l'approche permet quelques interprétations de base...


Présentation des informations composant les chandeliers blancs et noirs
Présentation des informations composant les chandeliers blancs et noirs
Les cours d'un actif coét en Bourse peuvent être représentés de manière différente, soit linéairement (ligne qui relie les cours de clôture) soit en bart-charts (bâtonnets avec indication des plus hauts, plus bas, cours d'ouverture, cours de clôture), soit encore en chandeliers japonais ( bougies avec corps blancs ou noirs selon que le cours de clôture est ou non supérieur au cours d'ouverture). Cette technique ancestrale qui trouve son origine au Japon a vite trouver sa place auprès des analystes graphiques occidentaux grâce notamment à Steve Nison après la publication de son ouvrage sur le sujet (ndlr : Les chandeliers japonais. Cette représentation graphique présente le mérite sur quelques jours de révéler la psychologie haussière ou baissière des opérateurs à propos d'un sous-jacent.

Ainsi, de manière simple, une bougie blanche mettra en lumière une opinion positive et une volonté acheteuse. De même, une bougie noire constatera la suprématie des vendeurs. Le courant acheteur ou vendeur ainsi appréhendé doit théoriquement se poursuivre sur quelques séances. Les séances d'hésitations matérialisées par des étoiles " doji " ( cours de clôture proches des cours d'ouverture) sont également des sources de renseignements précieuses car elles peuvent servir de déclencheur à une tendance voire à l'accélération d'une tendance. Les combinaisons des bougies donnent lieu à des analyses plus sophistiquées mais la simple compréhension de ces mécanismes de base constitue un allié précieux pour l'investisseur qui veut se familiariser avec la visualisation des graphes et en comprendre la quintessence…

Rédigé par Bertrand Richard / BourseTrading.info le 18/08/2009 | Lu 1388 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager