Forex

La possibilité d’une hausse des taux d’intérêt en mars soutient le dollar


Le dollar américain a retrouvé de sa vigueur après des pertes enregistrées contre plusieurs devises en janvier. Cela dit, il demeure sous les niveaux atteints au tournant de l’année. Les mesures de stimulation économique promises par Donald Trump se font toujours attendre, ce qui peut décevoir les attentes. Néanmoins, les données économiques demeurent bonnes aux États-Unis, ce qui augmente les probabilités d’une hausse des taux directeurs de la Réserve fédérale (Fed) en mars. Des propos optimistes de dirigeants de la Fed, dont la présidente Janet Yellen, ont récemment renforcé ce scénario. Cela contribue à la réappréciation du dollar américain.

La menace d’une hausse du protectionnisme américain pèse un peu moins sur les taux de change, ce qui s’est notamment reflété par la réappréciation de la monnaie mexicaine à près de 20 pesos/$ US. Dans la même veine, le dollar canadien a profité des propos rassurants de Donald Trump envers le Canada à l’issue de la rencontre du 13 février avec le premier ministre Justin Trudeau. Dans les jours qui ont suivi, le taux de change canadien s’est rapproché à quelques reprises de la barre de 0,77 $ US (1,30 $ CAN/$ US).

Nous croyons que les données économiques justifieront une hausse des taux directeurs en mars, ce qui devrait accentuer l’élan du billet vert. Une pause de plusieurs mois pourrait par la suite être privilégiée par la Fed afin de laisser le temps à l’administration Trump de donner plus d’indications sur sa stratégie en matière de commerce international et de politique fiscale. La Fed pourrait reprendre son resserrement vers la fin de l’été.


Rédigé par Pascal Delmas / BourseTrading.info le Jeudi 23 Février 2017