Analyse technique


L'oscillateur de momentum de Chande

L'oscillateur de momentum de Chande (CMO) tente de capturer le momentum d'un titre. Il diffère d'autres oscillateurs de momentum, tel que le RSI et les stochastiques, en prenant en compte les jours de hausse et les jours de baisse.


L'oscillateur de momentum de Chande (Chande Momentum Oscillator ou CMO) a été créé par Tushar Chande. Scientifique, inventeur, et constructeur de systèmes de trading respecté, Mr. Chande a construit le CMO pour capturer ce qu’il appelle le momentum pur. Pour des informations plus complètes sur le CMO ainsi que sur un certain nombre d’autres indicateurs, nous vous suggérons la lecture du livre The New Technical Trader de Tushar Chande et Stanley Kroll.

Le CMO, bien qu’unique dans son genre, est de la même famille que ces indicateurs orientés sur le momentum comme le RSI, la Stochastique, le Rate-of-Change, etc... C’est du RSI de Wilder qu’il est le plus proche bien qu’il en diffère dans son mode de calcul en prenant en compte les données des jours haussiers et des jours baissiers. De plus le calcul du CMO se base sur des données non-lissées. Par conséquent, les mouvements de prix extrêmes à court terme ne sont pas cachés. Une fois le CMO calculé, il est possible de lui appliquer une technique de lissage.
Indice CAC 40 avec le CMO à 20 périodes et sa moyenne mobile à 9 périodes (cliquez pour agrandir) - Source : Metastock
Indice CAC 40 avec le CMO à 20 périodes et sa moyenne mobile à 9 périodes (cliquez pour agrandir) - Source : Metastock

Interprétation

Le CMO peut être utilisé pour mesurer plusieurs conditions.

Surachat/survente
La principale méthode d’interprétation du CMO consiste à chercher l’apparition de conditions extrêmes de surachat/survente. En règle générale, M. Chande met la barre pour un niveau de surachat à +50 et pour un niveau de survente à -50. A +50. Ces niveaux correspondent aux niveaux 70/30 sur l’indicateur de RSI. Vous pourriez également mettre au point des règles d’entrée et de sortie par rapport au CMO en traçant la moyenne mobile du CMO qui servirait de ligne de déclenchement de signal. Par exemple, si vous utilisez par défaut un CMO à 20 unités de temps, sa moyenne mobile à 9 unités de temps fait office de bonne ligne de déclenchement de signal. Achetez quand le CMO croise par le haut la ligne de déclenchement à 9 unités de temps, et vendez quand elle la croise par le bas.

Directionnalité
Le CMO ressemblant beaucoup à l’indicateur VHF, peut également être utilisé pour mesurer le degré de directionnalité d’une valeur. Plus le CMO est élevé, plus forte est la tendance. Des valeurs faibles du CMO (proches de zéro) sont le signe d’une valeur dans un trading range latéral. Vous pourriez fort bien vous servir du CMO pour établir des règles d’entrée et de sortie dans le cadre d’un système de suivi de tendance. Entrez quand le CMO est élevé et sortez quand il redescend.

Divergence
Bien que cela ne soit pas mentionné précisément dans le livre de M. Chande, vous pourriez également rechercher des divergences entre le CMO et la courbe des prix, comme cela est souvent fait avec d’autres indicateurs de momentum.

Rédigé par Pascal Delmas / BourseTrading.info le 29/11/2010 | Lu 2339 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Juillet 2017 - 17:05 Les bandes de projection (Projection Bands)

Jeudi 14 Novembre 2013 - 11:24 La force relative





Mentions légales