Analyse technique


L'indicateur d'inertie


Présentation

L'indicateur d'inertie, développé par Donald Dorsey, se construit à partir du Relative Volatility Index (le RVI). Dorsey a choisi le nom « Inertie » car il affirme qu'une tendance est simplement le résultat apparent de l'inertie. Il faut bien plus d'énergie à un marché pour renverser sa tendance qu'il n'en faut pour continuer dans la même direction. Par conséquent, une tendance est une mesure de l'inertie d'un marché. En physique, l'inertie est définie en termes de masse et de direction du mouvement. En utilisant l'analyse technique pour étudier les prix des titres, la direction d'un mouvement est facilement définie. En revanche ce qui l'est moins, c'est la masse. Dorsey soutient que la volatilité peut être l'instrument de mesure le plus simple et le plus précis de l'inertie.

Interprétation

Indicateur d'inertie appliqué au Dow Jones (Cliquez pour agrandir) - Source Metastock
Indicateur d'inertie appliqué au Dow Jones (Cliquez pour agrandir) - Source Metastock
Quand l'indicateur d'inertie est supérieur à 50, une inertie positive est indiquée. La tendance à long terme est haussière et devrait le rester aussi longtemps que l'indicateur se maintient au-dessus de 50. Quand l'indicateur d'inertie est en dessous de 50, une inertie négative est indiquée. La tendance à long terme et à la baisse et devrait le rester tant que l'indicateur se maintient au-dessous de 50. Le graphique ci-dessus montre l'indice Dow Jones en données hedomadaires avec l'indicateur d'inertie. On distingue bien les phases haussières (en bleu), quand l'indicateur d'inertie est supérieur à 50, des phases baissières signalées en rouge, quand l'indicateur est inférieur à 50.

Rédigé par Pascal Delmas / BourseTrading.info le 28/01/2010 | Lu 1928 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Juillet 2017 - 17:05 Les bandes de projection (Projection Bands)

Jeudi 14 Novembre 2013 - 11:24 La force relative





Mentions légales