Analyse technique


L’analyse technique acquiert peu à peu ses lettres de noblesse


L’analyse technique acquiert peu à peu ses lettres de noblesse
L’analyse technique est aujourd’hui reconnue comme un outil d’analyse utile et non seulement comme un contrepoids théorique à l’analyse fondamentale. Son utilisation s’est répandue dans le monde de la gestion alternative et ses bases sont maintenant enseignées dans les écoles et les universités. Pour autant il ne faudrait pas exagérer la place qu’elle occupe en finance de marché. Les praticiens doivent reconnaître ses limites et la contingenter aux domaines d’application les plus adaptés à ce type d’approche. Ce principe de spécialisation de l’analyse technique dans la pratique professionnelle ne la réduit pas pour autant à une utilisation unique, car son champ d’intervention couvre bien des domaines d’applications. Elle est très employée, à des degrés divers, dans les fonds de futures systématiques où de nombreux modèles utilisent les indicateurs mathématiques pour identifier les tendances. Confrontée à un environnement fondamental incertain, l’analyse technique apporte aux gérants une aide appréciée, leur permettant d’affiner leurs positions de marchés. Dans le cadre d’une gestion active, l’analyse technique est d’un précieux recours pour isoler des opportunités de trading ou bien encore pour se couvrir. Elles est source de diversification par sa nature et par la possilité qu’elle a d’être appliquée pour un même marché sur des horizons de temps très variables. 

Mais l’utilisation de l’analyse technique ne s’arrête pas là et il faut parier qu’elle connaîtra une nouvelle jeunesse dans le développement des outils d’analyse qui accompagneront l’essor de la finance comportementale. La psychologie de groupe est inhérente aux marchés de capitaux.
Mais depuis la crise financière, l’influence des comportements de masse sur l’évolution des cours est encore plus manifeste. Elle s’explique certes par l’incertitude environnementale mais elle est renforcée par la globalisation des marchés, par l’augmentation du nombre d’acteurs, notamment des particuliers, par une réactivité accrue des opérateurs grâce aux systèmes éléctroniques de passage d’ordres, et par une augmentation des opérations de trading à très court terme. L’analyse technique propose déjà un certain nombre d’outils pour appréhender ces phénomènes. Il ne sont pas forcément dérivés des prix et utilisent, entre autres, les données de volume et de volatilité comme indicateurs de sentiment. L’analyse technique peut dans ce cadre identifier les configurations typiques de certains comportements de groupe dans un environnement risqué. Elle peut aussi mesurer les effets sous-jacents de la psychologie de masse sur le marché. C’est ce pan de la finance comportementale qui permettra sans doute à l’analyse technique d’acquérir ses véritables lettres de noblesse.

Rédigé par Florent Barrioz / Action Future le 12/12/2011 | Lu 721 fois


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager
Notez