Analyse graphique


Heikin-Ashi, pour éviter les faux signaux des chandeliers japonais

Pour ceux dont les chandeliers sont le socle de leurs prises de décision, il est judicieux d’utiliser les graphiques en Heikin-Ashi pour avoir une confirmation des signaux générés.


La technique des chandeliers japonais permet d’identifier des configurations qui donnent un sens au marché pour ceux qui savent les interpréter. Pour autant, ces structures ne sont pas infaillibles et des faux signaux peuvent survenir et tromper l’opérateur.
Pour optimiser la qualité des signaux donnés par les chandeliers japonais, les spécialistes du sujet seraient bien avisés de regarder également les graphiques en Heikin-Ashi. En effet l’utilisation combinée de ces deux types de représentations graphiques offre l’avantage de confirmer ou d’infirmer des signaux donnés par les seuls chandeliers.

Graphique en chandeliers japonais (en haut) et en Heikin-Ashi (en bas) de l'action Danone (cliquer pour agrandir)
Graphique en chandeliers japonais (en haut) et en Heikin-Ashi (en bas) de l'action Danone (cliquer pour agrandir)
Prenons par exemple le cas d’une structure d’avalement haussière apparue sur la valeur Danone (voir graphique). C’est une figure majeure de retournement de tendance à la hausse, qui offre une opportunité d’achat pour jouer la reprise du titre. L’étude du graphique en Heikin-Ashi de Danone montre pourtant que la tendance s’inscrit toujours à la baisse même si la diminution du corps de la bougie avec la présence d’une ombre haute et basse indique un possible retournement de tendance. La suite confirmera la tendance baissière et le faux signal de la structure d’avalement. L'analyse des graphiques en Heikin-Ashi permet de diminuer le nombre de trades par invalidation et donc d'augmenter le nombre de trades gagnants.

Rédigé par Elisabeth Iliesco le 14/01/2013 | Lu 2484 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 28 Février 2013 - 14:04 Gare aux sommets

Mardi 14 Août 2012 - 23:55 Les graphiques en Kagi





Mentions légales